Les solutions de paiement : un bon moyen de régler vos e-achats

Le saviez-vous ? Il est possible de faire des achats en ligne de manière simple et rapide en passant par différentes sortes de solutions de paiement. Pour ma part, j’ai une préférence pour le dispositif SMS+, car j’utilise mon smartphone la plupart du temps pour mettre la main sur des contenus numériques ludiques, mais l’Internet+ est tout aussi efficace.

Les avantages de ces méthodes de facturation sont nombreux, et je vous en énumère quelques-uns ci-dessous :

  • Suite à une inscription auprès d’un opérateur mobile (ce qui est impératif pour faire des acquisitions via les formules susmentionnées), la navigation sur le site marchand pourra se faire anonymement ;
  • Les données personnelles des cyberconsommateurs ne seront jamais divulguées à des tiers ;
  • Le parcours d’achat sera sécurisé, notamment parce que l’identification bancaire ainsi que les informations confidentielles ne seront pas requises ;
  • Pour ce qui est de la facturation, elle s’effectuera automatiquement par un prélèvement forfaitaire ;
  • Un suivi des dépenses mensuelles pourra être fait, car le client accèdera à son relevé.

Voici, entre autres, quelques raisons qui m’incitent à faire des microtransactions si j’ai envie de logos, jeux Java, sonneries ou fonds d’écran. Cela me permet de ne pas perdre de temps en ligne et mes achats en ligne sont fort agréables. En outre, pour valider mes acquisitions, un texto envoyé à l’éditeur du contenu que j’ai sélectionné suffit. Je trouve que c’est fort pratique et je ne peux que vous recommander cette méthode.

 

shopping-online-mobile

Le micropaiement simplifie le parcours d’achat

Publicités

Les cybermarchands et leurs stratégies durant les soldes…

Le saviez-vous ? Les soldes représentent en moyenne 30 % du chiffre d’affaires des cybermarchands. Il est donc peu surprenant de les voir s’affairer durant toute cette période afin d’attirer un max de visiteurs. Or, ce n’est souvent pas une mince affaire, notamment à cause des ventes privées. Du coup, il faut redoubler d’efforts afin de se démarquer de la concurrence et de proposer une expérience client satisfaisante. Toutefois, ce n’est pas si simple de répondre aux exigences des clients. Pour y parvenir, la première chose logique à faire est probablement de cerner les attentes des consommateurs.

Ainsi, suite à un sondage, on note que ces derniers apprécient de faire des achats en ligne en étant assistés du service client. Bien entendu, l’accueil est important et la manière dont les articles sont disposés sur les sites ou dans les rayons des points de vente est aussi analysée par les acheteurs. En ce qui concerne le Site Web en lui-même, il doit être ergonomique et afficher correctement les offres promotionnelles. Idem pour les canaux de communication (chat et email réseaux sociaux, etc.) qui doivent être bien présentés.

Les cybernautes aiment aussi qu’on leur demande leur opinion sur le service dont ils ont bénéficié. S’il y a quelque chose à améliorer dans le parcours d’achat, ils seront alors ravis d’en faire part aux e-commerçants et même d’avancer des idées pour des améliorations éventuelles. La stratégie commerciale en vue d’optimiser l’expérience client passe aussi par la centralisation de la data. Cette option permet de savoir si le consommateur est satisfait, et au cas contraire, les marques pourront essayer de trouver une solution dans les meilleurs délais.

 

soldes-d-ete

Comment optimiser le parcours client durant la période des soldes ?

 

 

Services clients : les attentes des consommateurs français

Le saviez-vous ? Les consommateurs français passent beaucoup de temps en communication avec les services clients. Cela indique que la relation avec les marques tient une grande place dans leur parcours d’achat. On peut donc se demander quelles sont les attentes de ces acheteurs vis-à-vis des marchands et dans la foulée, comment l’intelligence artificielle peut jouer un rôle pour optimiser le contact entre ces deux parties ?

Nombreux sont les consommateurs qui souhaiteraient pouvoir utiliser les nouvelles technologies (la caméra d’un smartphone par exemple) afin de démontrer à un agent de clientèle dans quelle situation ils se trouvent. En effet, c’est beaucoup plus efficace que de devoir donner de multiples explications.

D’autres s’attendent à ce que dans les années à venir, ils puissent avoir un interlocuteur unique. Plus facile à dire qu’à faire ! Encore une fois, l’intelligence artificielle peut voler à la rescousse des marques, leur permettant de sonder les données relatives aux clients et ainsi se familiariser avec le comportement de chacun d’eux. Le consommateur aura ainsi l’impression qu’on le reconnaît, et il n’aura pas à donner les mêmes informations à chaque fois à différentes personnes.

Il va sans dire que les firmes doivent utiliser les données de leurs clients pour leur faire des offres utiles, et de ce côté-là il y a encore des efforts à fournir. Pour finir, on note que les canaux de communication dits « émergents » sont de plus en plus utilisés par les cyberacheteurs français. Par exemple, il y a le chat, les réseaux sociaux ou encore le chatbot qui gagnent du terrain dans le secteur du commerce en ligne. Toutefois, malgré la technologie nouvelle intégrée dans le service client, les bonnes vieilles méthodes comme le téléphone ou le courriel perdurent. C’est ce qui ressort d’une enquête menée par la société d’études et de conseil BVA.

 

ai

Le service client et les attentes des consommateurs

 

 

e-commerce : comment combattre l’échec ?

Il y a de nombreuses raisons derrière l’échec d’un site d’e-commerce. La plus courante est le manque d’objectif. Définir le public à cibler est aussi important et négliger de le faire ne vous rapportera pas de trafic. Ensuite, sans une bonne stratégie marketing et des contenus de qualité, votre affaire sera un flop. À présent, voyons comment y remédier.

Pensez d’abord à la création du site : la simplicité est un élément très apprécié des mobinautes. Ainsi, assurez-vous que la navigation est fluide et évitez les designs qui rendent difficile la compréhension de l’écriture. Si vous n’avez pas de compétence dans ce domaine, utilisez des outils comme des constructeurs de thèmes fournis par certains hébergeurs.

Votre plateforme de vente doit s’accompagner d’une image descriptive de ce que vous proposez. Associez votre stratégie marketing aux avantages que les consommateurs tireront de vos services ou produits. Ensuite, pour inciter les visiteurs à passer à l’action, proposez-leur des choix alléchants qu’ils ne bouderont pas.

Faites aussi en sorte que votre plateforme s’affiche sur différents supports. Il faut garder à l’esprit que le but de votre démarche est de véhiculer un message aux visiteurs, alors, plus c’est simple et ergonomique, mieux ce sera !

C’est courant de baisser les bras et de ne pas donner suite au projet de l’e-commerce une fois que la création est terminée (surtout si ça a pris pas mal de temps). Du coup, afin de vous motiver, vous pouvez investir votre énergie dans votre plan d’action.

Vous avez à présent tous les atouts en main pour créer un site d’e-commerce de qualité et qui vous rapportera des visiteurs ainsi que des e-acheteurs potentiels. À vous de jouer !

 

e-commerce-grimpe.

Les conseils pour un e-commerce qui marche !