Les cybermarchands et leurs stratégies durant les soldes…

Le saviez-vous ? Les soldes représentent en moyenne 30 % du chiffre d’affaires des cybermarchands. Il est donc peu surprenant de les voir s’affairer durant toute cette période afin d’attirer un max de visiteurs. Or, ce n’est souvent pas une mince affaire, notamment à cause des ventes privées. Du coup, il faut redoubler d’efforts afin de se démarquer de la concurrence et de proposer une expérience client satisfaisante. Toutefois, ce n’est pas si simple de répondre aux exigences des clients. Pour y parvenir, la première chose logique à faire est probablement de cerner les attentes des consommateurs.

Ainsi, suite à un sondage, on note que ces derniers apprécient de faire des achats en ligne en étant assistés du service client. Bien entendu, l’accueil est important et la manière dont les articles sont disposés sur les sites ou dans les rayons des points de vente est aussi analysée par les acheteurs. En ce qui concerne le Site Web en lui-même, il doit être ergonomique et afficher correctement les offres promotionnelles. Idem pour les canaux de communication (chat et email réseaux sociaux, etc.) qui doivent être bien présentés.

Les cybernautes aiment aussi qu’on leur demande leur opinion sur le service dont ils ont bénéficié. S’il y a quelque chose à améliorer dans le parcours d’achat, ils seront alors ravis d’en faire part aux e-commerçants et même d’avancer des idées pour des améliorations éventuelles. La stratégie commerciale en vue d’optimiser l’expérience client passe aussi par la centralisation de la data. Cette option permet de savoir si le consommateur est satisfait, et au cas contraire, les marques pourront essayer de trouver une solution dans les meilleurs délais.

 

soldes-d-ete

Comment optimiser le parcours client durant la période des soldes ?

 

 

Publicités

Services clients : les attentes des consommateurs français

Le saviez-vous ? Les consommateurs français passent beaucoup de temps en communication avec les services clients. Cela indique que la relation avec les marques tient une grande place dans leur parcours d’achat. On peut donc se demander quelles sont les attentes de ces acheteurs vis-à-vis des marchands et dans la foulée, comment l’intelligence artificielle peut jouer un rôle pour optimiser le contact entre ces deux parties ?

Nombreux sont les consommateurs qui souhaiteraient pouvoir utiliser les nouvelles technologies (la caméra d’un smartphone par exemple) afin de démontrer à un agent de clientèle dans quelle situation ils se trouvent. En effet, c’est beaucoup plus efficace que de devoir donner de multiples explications.

D’autres s’attendent à ce que dans les années à venir, ils puissent avoir un interlocuteur unique. Plus facile à dire qu’à faire ! Encore une fois, l’intelligence artificielle peut voler à la rescousse des marques, leur permettant de sonder les données relatives aux clients et ainsi se familiariser avec le comportement de chacun d’eux. Le consommateur aura ainsi l’impression qu’on le reconnaît, et il n’aura pas à donner les mêmes informations à chaque fois à différentes personnes.

Il va sans dire que les firmes doivent utiliser les données de leurs clients pour leur faire des offres utiles, et de ce côté-là il y a encore des efforts à fournir. Pour finir, on note que les canaux de communication dits « émergents » sont de plus en plus utilisés par les cyberacheteurs français. Par exemple, il y a le chat, les réseaux sociaux ou encore le chatbot qui gagnent du terrain dans le secteur du commerce en ligne. Toutefois, malgré la technologie nouvelle intégrée dans le service client, les bonnes vieilles méthodes comme le téléphone ou le courriel perdurent. C’est ce qui ressort d’une enquête menée par la société d’études et de conseil BVA.

 

ai

Le service client et les attentes des consommateurs

 

 

e-commerce : comment combattre l’échec ?

Il y a de nombreuses raisons derrière l’échec d’un site d’e-commerce. La plus courante est le manque d’objectif. Définir le public à cibler est aussi important et négliger de le faire ne vous rapportera pas de trafic. Ensuite, sans une bonne stratégie marketing et des contenus de qualité, votre affaire sera un flop. À présent, voyons comment y remédier.

Pensez d’abord à la création du site : la simplicité est un élément très apprécié des mobinautes. Ainsi, assurez-vous que la navigation est fluide et évitez les designs qui rendent difficile la compréhension de l’écriture. Si vous n’avez pas de compétence dans ce domaine, utilisez des outils comme des constructeurs de thèmes fournis par certains hébergeurs.

Votre plateforme de vente doit s’accompagner d’une image descriptive de ce que vous proposez. Associez votre stratégie marketing aux avantages que les consommateurs tireront de vos services ou produits. Ensuite, pour inciter les visiteurs à passer à l’action, proposez-leur des choix alléchants qu’ils ne bouderont pas.

Faites aussi en sorte que votre plateforme s’affiche sur différents supports. Il faut garder à l’esprit que le but de votre démarche est de véhiculer un message aux visiteurs, alors, plus c’est simple et ergonomique, mieux ce sera !

C’est courant de baisser les bras et de ne pas donner suite au projet de l’e-commerce une fois que la création est terminée (surtout si ça a pris pas mal de temps). Du coup, afin de vous motiver, vous pouvez investir votre énergie dans votre plan d’action.

Vous avez à présent tous les atouts en main pour créer un site d’e-commerce de qualité et qui vous rapportera des visiteurs ainsi que des e-acheteurs potentiels. À vous de jouer !

 

e-commerce-grimpe.

Les conseils pour un e-commerce qui marche !

La relation client : des astuces pour l’améliorer

Vous avez envie d’optimiser la relation client ? Dans ce cas, pensez à personnaliser votre commerce. En effet, cela vous permettra de sortir du lot, car vous l’avez certainement remarqué, la concurrence est rude. Afin de vous aider dans cette démarche, voici quelques conseils qui peuvent vous être utiles :
C’est un phénomène courant dans le secteur du commerce en ligne de voir des consommateurs insatisfaits qui tournent le dos à une marque parce qu’ils estiment que leurs suggestions n’ont pas été considérées. Il y en a même qui abandonnent le site Web, car ils n’ont pas pu trouver facilement ce qu’ils recherchaient. De ce fait, il est important de mettre l’accent sur l’amélioration de l’expérience client si vous ne voulez pas les perdre au profit de vos concurrents. D’ailleurs, commencez donc par observer ces derniers afin de proposer des offres plus alléchantes que les leurs.

Vous pouvez par exemple proposer des prix plus abordables, un design plus attirant et surtout une relation client personnalisée et agréable. Il faut, pour ce faire, penser à sonder les préférences ou encore le comportement des clients. Cela vous évitera de leur envoyer des propositions qui ne cadrent pas avec leurs attentes.

Nombreuses sont les stratégies que vous pouvez adopter afin de fidéliser votre clientèle. Parmi les plus utilisées par les commerçants, il y a les promos, les ventes privées ainsi que les cadeaux. Cela fait également toujours plaisir aux clients si vous les prévenez d’un souci quelconque par rapport à leur commande, notamment en ce qui a trait à la livraison.

Bien entendu, si par la même occasion, vous pouvez offrir des solutions à ces problèmes, comme des dédommagements, le parcours client sera des plus agréables. Voici donc quelques trucs qui vous permettront de personnaliser votre commerce en ligne et d’optimiser la relation client afin de satisfaire votre clientèle.

experience-client

Quelques astuces pour optimiser votre relation client

 

Achats en ligne : zoom sur le micropaiement…

Si vous avez entendu parler du micropaiement, mais n’avez pas une idée précise de ce qu’implique cette méthode, notamment lors des achats en ligne, ce billet devrait vous intéresser. En effet, vous y trouverez des éclaircissements au sujet de la microtransaction.

Ainsi, si on prend l’exemple d’un mobinaute qui souhaite se procurer un logo pour customiser son mobile, eh bien, il peut passer par le SMS+ pour parvenir à ses fins rapidement. Comment procéder ? La première étape consiste à s’inscrire auprès d’un opérateur téléphonique.

Une fois que c’est fait, l’e-acheteur potentiel peut se rendre sur un site marchand afin de repérer le produit qu’il souhaite acquérir, en l’occurrence, un logo. Durant la procédure, aucune de ses informations personnelles ne lui seront demandées. Il naviguera sur la plateforme d’e-commerce anonymement et pour ce qui est de son identification bancaire, elle ne sera pas exigée. En somme, la sécurité sera de mise tout au long de son parcours d’achat.

Une fois toutes ces étapes franchies, il faudra valider son acquisition. Pour ce faire, il n’a qu’à se munir de son smartphone afin d’envoyer un message codé à l’éditeur du contenu qu’il a choisi. Il validera ainsi la microtransaction de manière simple et rapide.

Qu’en est-il du règlement des montants ? Cela se fera automatiquement sans que le mobinaute ait à s’en inquiéter, puisque ce moyen de déboursement est basé sur un système de prélèvements forfaitaires. Ainsi, le cybernaute n’aura pas à penser constamment aux délais qui lui restent pour régler ses achats en ligne. En définitive, le micropaiement est une méthode bien pratique !

cybernautes

Le micropaiement : comment ça se passe exactement ?

 

e-commerce : les ambitions des Français…

Le saviez-vous ? Les Français ambitionnent de fouler le terrain de l’e-commerce et de s’implanter en tant qu’entrepreneurs. C’est ce qui ressort d’une analyse faite par l’institut IPSOS pour eBay. En effet, cette étude montre que c’est ce qu’envisage 1 femme sur 2 de même qu’un grand nombre de Millennials.

 

Ainsi, le rapport de cet institut indique que 50 % des Françaises de 18-59 ans ont déjà pensé à l’entrepreneuriat et 29 % ont déjà une idée de l’activité dans laquelle elles souhaiteraient se lancer. Idem pour 63 % des 18 à 35 ans qui ont aussi envisagé d’avoir leur e-commerce et 37 % d’entre elles savent à peu près dans quelle activité elles ont envie d’exercer.

On note aussi que ces femmes souhaitant devenir entrepreneurs ont 37 ans, vivent pour la plupart en couple et ont 1+ enfants. Elles habitent sur la côte méditerranéenne, en Ile-de-France, ou encore dans l’ouest de la France. Pour ce qui est des Millennials, ils ont, quant à eux, 27 ans. Alors que 25 % de cette catégorie de futurs entrepreneurs n’ont pas d’enfant, mais un conjoint, 29 % ont un ou plusieurs enfants ainsi qu’un conjoint.

Lorsqu’elles considèrent la crise économique, les points de vue de 48 % des futures femmes entrepreneuses sont différents de ceux des Millennials. En effet, pour les premières concernées, on n’a pas encore connu le pire. Quant à 39 % d’entre elles, l’optimisme les pousse à penser que la situation va s’améliorer.

Qu’est-ce qui pourrait pousser les Millennials comme les femmes plus âgées à envisager l’entrepreneuriat ? Eh bien, ils pourraient bénéficier d’une indépendance personnelle ainsi que d’une totale liberté dans la gestion de leur temps de travail. Pour finir, en ce qui a trait aux activités entrepreneuriales, quelles sont celles que privilégient les femmes françaises ? On note que l’e-commerce, notamment, est assez prisé.
ecommerce

Les femmes françaises et leurs opinions sur l’e-commerce

 

Click & Collect : la récupération des commandes en magasin est pratique

Si un e-commerce souhaite optimiser le parcours d’achat de ses clients, il lui faut considérer les services de livraison qui pourraient les satisfaire. En effet, le consommateur a des attentes bien précises lorsqu’il est question de cette facilité : être livré dans les meilleurs délais ou sans frais. Aussi, le Click & Collect répondra probablement à ses besoins.

Effectivement, prenons par exemple, le cas d’un cyberconsommateur qui reçoit une offre provenant d’une marque qu’il apprécie. Bien que cela le tente, il ne peut pas profiter de la promo, car il n’a pas envie de se faire livrer à cause des frais. D’ailleurs, 81 % des Français ont déjà été freinés par cet inconvénient et ont alors abandonné leur panier.

Peut-être aussi qu’il ne peut pas se déplacer vers le point de vente et du coup, il passe à côté d’une bonne affaire. Comment le Click & Collect peut donc lui venir en aide ? Eh bien, avec cette méthode, le client est en mesure de valider son achat en ligne et il lui est ensuite possible de récupérer la commande en magasin. C’est avantageux pour les e-marchands, car les consommateurs affluent sur les sites pour commander et ils vont également dans les magasins pour s’approprier leur produit.

Bref, alors qu’à son lancement, cette méthode de livraison a connu un nombre peu élevé d’adeptes, les choses commencent à bouger. Eh oui, de 31 %, le taux d’e-acheteurs optant pour le Click & Collect est passé à 64 %. Pourquoi cette évolution ? Simplement parce que les clients sont de plus en plus séduits par ce service gratuit et rapide.

click-and-collect

Click & Collect : optimiser le parcours client via la livraison rapide et gratuite

  
 

e-commerce : tendance et prévisions…

Une étude basée sur l’e-commerce mondial a été menée par Pitney Bowes, une société technologique internationale. On y retrouve les opinions des e-marchands ainsi que des consommateurs. Voici ce qu’il en ressort :

47 % des cyberacheteurs sont frustrés par les livraisons, les marchandises qu’il faut renvoyer et la perte de produits, entre autres, durant la période festive de Noël. En outre, l’insatisfaction est sur une pente ascendante comparée à l’an passé.

Ainsi, pour plus de précisions sur la tendance dans les commerces en ligne au niveau mondial, vous pouvez jeter un œil aux points ci-dessous :

  • Les principaux marchés du monde enregistrent des achats en ligne régulièrement, d’ailleurs, 94 % des consommateurs se sont déjà livrés à cette activité auprès d’un commerçant du même pays et le chiffre n’a presque pas bougé comparé à l’an passé ;
  • Une augmentation de 4 points est notée dans le taux d’e-achats effectués sur une fréquence hebdomadaire ;
  • Pour ce qui est des emplettes sur le Net à l’étranger, cette tendance a aussi connu une hausse de 6 points, on note même que l’an prochain, plusieurs enseignes envisagent de proposer des services transfrontaliers ;
  • La livraison, réception et retour des articles sont des éléments qui sont envisagés avec plus d’options par les e-acheteurs.

Ainsi, on voit l’adoption de plusieurs services novateurs comme le Click & Collect, un moyen de livraison qui est utilisé par 40 % des e-consommateurs. Bien sûr, de nombreux clients penchent plus pour la réception gratuite de leurs colis (même si ça prend un peu plus de temps) plutôt que des livraisons rapides, mais plus coûteuses. Pour ce qui est des places de marché, elles sont beaucoup plus privilégiées comparées aux sites de marques parce qu’entre autres, les processus pour finaliser les achats sont plus simples et on y propose des offres de qualité.

cybernautes

Le commerce en ligne et la tendance dans le monde

Le chargement des pages Web : la satisfaction des clients en dépend

Le saviez-vous ? Le temps de chargement des pages Web constitue un critère sur lequel se basent les clients pour déterminer la qualité d’un site d’e-commerce. Pour avoir une idée de ce que la satisfaction du client implique, basée sur ce raisonnement, la firme Netvigie a fait une analyse pour connaître la position des marques et savoir si elles mettent tout en œuvre pour répondre aux attentes des consommateurs. Ainsi, pour effectuer cette étude s’étalant de janvier à juillet 2017, cette société a sondé 50 e -commerces et il en ressort quelques informations pertinentes.

D’abord, il est sans conteste qu’un client non satisfait peut sans hésiter se tourner vers d’autres e-commerces. Pourquoi une décision si radicale ? Eh bien, ils s’attendent toujours à obtenir des services de qualité. Du coup, si ce n’est pas présent dans leur parcours d’achat, à commencer par les pages du site qui ne s’ouvrent pas rapidement, il y a de grandes chances pour qu’ils aillent vers la concurrence. L’impact se fera donc sentir sur le taux de conversion ainsi que sur les indicateurs clés de performance (ICP), entre autres.

Toujours dans l’optique de proposer un parcours client satisfaisant, les marques doivent donc veiller à ce que les pages soient analysées, de sorte à les rendre plus performantes. C’est sans doute une des premières étapes à entreprendre. En effet, il est évident que si c’est négligé, le chiffre d’affaires de la marque s’en trouvera impacté de manière négative. Par conséquent, mieux vaut prendre le temps de vérifier le temps de chargement et de l’optimiser au maximum afin de procurer une expérience client irréprochable aux consommateurs.

e-commerce-innovation

L’optimisation des pages : une démarche favorisant la satisfaction des clients  

 

Micropaiement : à la découverte de cette méthode de facturation…

Vous avez envie de mieux comprendre le micropaiement et de connaître les avantages qu’entraîne cette méthode de facturation en ligne ? Dans ce cas, ce billet va vous éclairer. En effet, il s’agit d’une solution que j’ai découverte à travers un forum, il y a de cela un bon bout de temps. Depuis, je fais régulièrement des microtransactions lorsque je dois régler mes achats en ligne.

Il faut dire qu’auparavant, je ne savais pas vraiment ce qu’impliquait l’utilisation du SMS+ ou de l’Internet+. C’est pour ça que pendant un bon moment, j’utilisais ma carte de crédit, mais ensuite, toutes les contraintes que cela génère ne m’emballaient pas du tout, notamment en ce qui a trait à la saisie de mes données personnelles.

Ainsi, grâce aux discussions que j’ai pu suivre sur cette plateforme d’échange, j’ai compris qu’il était avantageux d’utiliser le SMS+ et l’Internet+ lors de mes acquisitions en ligne. Je vous énumère quelques-uns des avantages ci-dessous :

  • S’enregistrer auprès d’un opérateur téléphonique est important avant de faire des micropaiements. Pourquoi entamer sa démarche ? Simplement parce que cela permet aux consommateurs de suivre leurs dépenses mensuelles régulièrement. Par conséquent, ils seront à même de relever des anomalies dans les prélèvements forfaitaires (s’il y en a) ;
  • Il est possible de se procurer divers contenus numériques ludiques via cette méthode. Par exemple, les friands de jeux Java peuvent se faire plaisir facilement, idem pour ceux qui sont fans de sonneries, de logos ou de fonds d’écran ;
  • Pour finir et non des moindres, comme susmentionné, les microtransactions ne requièrent aucunement la saisie des informations confidentielles des consommateurs, notamment celles relatives à leur identification bancaire.

Ainsi pour avoir une expérience client optimale, la microtransaction est idéale.

paiementweb

Simplifiez votre e-shopping grâce au micropaiement