Ubisoft annonce la présence de microtransactions dans Far Cry 5…

Le 27 mars 2018, les fans des titres d’Ubisoft ont eu le plaisir d’accueillir le jeu Far Cry 5 sur PS4, PC et Xbox One. Or, cette sortie s’accompagne de quelques infos croustillantes que l’éditeur a tenu à partager avec la communauté des gamers.

Pour commencer, comme annoncé précédemment, les loot boxes ne seront pas au programme de ce divertissement. Cependant, les joueurs auront la possibilité de débloquer des éléments lors des parties ou encore d’avancer plus rapidement dans le jeu grâce aux microtransactions.

On se souvient que certaines licences d’Ubisoft comme Assassin’s Creed: Origins proposaient aussi cette méthode d’acquisition de contenus. Pour ce jeu, en l’occurrence, il fallait se procurer des packs pour profiter d’un gain de temps.

Or, il faut préciser que même si les microtransactions seront présentes parmi les options de Far Cry 5, elles ne seront pas obligatoires. Cela veut dire que les gamers seront en mesure de vivre une expérience normale dans le jeu et même de débloquer les éléments dont ils ont besoin à leur rythme. Les micropaiements seront utiles uniquement si le besoin d’une progression plus rapide se fait sentir.

Outre cette nouvelle, Ubisoft tient aussi à faire connaître des détails concernant la campagne de ce jeu. Eh bien, sachez qu’elle sera accessible même sans connexion Internet. Ce qui fait que si vous jouez en solo, vous n’aurez pas à vous rendre en ligne. Par contre, si vous avez envie de livrer des parties en mode coopératif, dans ce cas, il faudra bien sûr vous connecter. Voilà, entre autres, les infos sur la prochaine sortie de Far Cry 5 et ce que proposera cette mouture.

 

far-cry-5

Far Cry 5 : des microtransactions seront présentes dans ce jeu

Publicités

Micropaiement : simplifiez le règlement de vos e-achats…

Connaissez-vous le micropaiement ? Si ce n’est pas le cas, ce billet va vous permettre de cerner cette méthode de facturation. Pour commencer, sachez qu’afin de régler vos e-achats via ce procédé, il faut vous inscrire auprès d’un opérateur téléphonique. Une fois que ce sera effectué, vous pourrez alors vous rendre sur les sites marchands pour vous procurer des contenus numériques ludiques. Durant ce processus, les solutions de paiement SMS+ et Internet+ vous seront utiles.

Par exemple, si vous avez jeté votre dévolu sur des logos ou encore des fonds d’écran, vous serez en mesure de vous les procurer simplement en envoyant des messages codés aux éditeurs de ces produits. La bonne nouvelle, c’est que cela ne requiert aucunement la saisie de votre identification bancaire ni de vos données personnelles. Même le remplissage de fiches ne sera pas nécessaire.

Lorsque ces étapes seront franchies, le règlement de vos dépenses sur le Net aura lieu. Pour cette procédure, vous n’aurez pas à intervenir puisque ce sera fait par prélèvement forfaitaire automatique et en toute transparence.

Ainsi, en optant pour les micropaiements, vous simplifierez votre parcours client et éviterez de vous faire arnaquer. Eh oui, il faut dire que de nos jours, c’est courant de voir ce genre de pièges sur le Web. Vos achats sur Internet seront aussi effectués en un tournemain et vous serez même en mesure de faire le suivi de vos microtransactions. Donc, si vous souhaitez prochainement mettre la main sur des jeux Java par exemple, vous pouvez essayer le SMS+ ou encore l’Internet+.

 

paiement-web

La microtransaction simplifie le parcours client

e-commerçants : booster vos ventes, c’est possible…

Nombreux sont les aspirants e-commerçants qui pensent que le travail s’arrête une fois que le site est activé. D’autres qui sont déjà des cybermarchands certifiés ne voient pas comme une nécessité de valoriser leurs marques et produits à travers une bonne campagne marketing. C’est une grosse erreur ! Il est sans conteste que la concurrence fait rage sur la Toile et pour parvenir à sortir du lot, des stratégies doivent être adoptées. C’est pourquoi vous devriez trouver les points suivants d’une grande utilité :

Il est vrai que vous pouvez recevoir pas mal de visiteurs sur votre site de vente, mais ne vous leurrez pas, ce n’est pas forcément dans l’intention de commander qu’ils ont atterri chez vous. Ils ont probablement reçu un message promotionnel ou ont vu une pub sur les réseaux sociaux qui a suscité leur curiosité. Le grand challenge sera à présent de les convaincre de flâner sur votre plateforme, de choisir un produit et de se l’approprier. Pour ce premier contact, vous pouvez leur offrir des cadeaux ou proposer des remises. Cela pourrait éventuellement les pousser à l’achat.

En revanche, s’il s’agit de vos clients et que vous avez déjà leur e-mail par exemple, n’hésitez pas à les relancer. Notifiez-les de vos promos ou autres événements intéressants. L’e-mail marketing sera un bon allié pour les attirer vers vos produits. Idem pour les newsletters qui peuvent inciter les clients qui ont délaissé leurs paniers, à y revenir. Pour ce qui est du marketing, utilisez les moyens technologiques à votre disposition comme la publicité Facebook.

En cette nouvelle année, n’hésitez pas à mettre toutes les chances de votre côté pour booster votre e-commerce et faire grimper vos ventes.

e-commerce-grimpe.
Des conseils stratégiques pour booster votre e-commerce

 

 

Micropaiement : cette méthode est utile aux e-acheteurs sur mobile

Grâce au micropaiement, il est possible pour les e-acheteurs d’effectuer leurs emplettes en ligne simplement en utilisant leur mobile. Pour ce faire, ils peuvent utiliser le SMS+. Il s’agit d’une solution de facturation qui leur permet non seulement de régler rapidement les acquisitions en ligne, mais de bénéficier d’un parcours client optimal.

Je dois dire que c’est comme ça que j’ai pu mettre la main sur plusieurs logos, sonneries et jeux pour mon smartphone. J’ai trouvé que cette méthode était fort avantageuse et c’est pour cette raison que je vous la recommande si, vous aussi, vous avez des contenus ludiques de ce genre à acquérir.

Outre les points susmentionnés, je vous invite à découvrir encore quelques avantages du SMS+ :

  • Vous n’aurez aucune saisie à faire ni fiche à remplir ;
  • Vous naviguerez anonymement sur les sites marchands ;
  • La confidentialité de vos informations personnelles sera assurée ;
  • Seul un texto codé envoyé à l’éditeur du contenu que vous souhaitez vous procurer sera requis ;
  • Un prélèvement forfaitaire sera effectué pour régler vos e-achats.

Si vous recherchez une méthode de paiement qui soit hautement sécurisée et empreinte de simplicité, la microtransaction répondra à vos attentes. Cependant, avant de commencer à utiliser le SMS+, il est important de s’inscrire auprès d’un opérateur téléphonique. Grâce à cette démarche, ce sera possible d’accéder à votre espace client et de suivre vos dépenses en ligne.

Ainsi, que ce soit pendant la période des fêtes ou encore durant les soldes, faites des e-achats simples, rapides et sécurisés grâce au micropaiement.

 

paiement-web

Le SMS+ dépanne les e-acheteurs

 

 

Les modes de micropaiement sont simples à utiliser

Vous avez envie de faire usage de modes de micropaiement qui vous évitent de perdre du temps en ligne ? Essayez le SMS+ ou l’Internet+. Ce sont des dispositifs qui simplifieront vos e-achats de produits numériques ludiques. Par exemple, si vous souhaitez mettre la main sur des logos, des fonds d’écran ou même voir des films en streaming en illimité, il vous suffit d’utiliser ces méthodes de facturation. Voici comment se présente la procédure qui vous permettra d’acquérir des contenus multimédias à bas prix :

  • Munissez-vous tout d’abord d’un appareil connecté. En effet, avec ces solutions de paiement, il vous est possible de vous servir d’un mobile, d’une tablette ou d’un ordinateur portable ;

 

  • Ensuite, rendez-vous sur un site marchand afin de repérer un item ludique. Une fois cette étape franchie, passez à la suivante, c’est-à-dire à l’acquisition. Pour ce faire, envoyez simplement un message codé à l’éditeur du contenu ;

 

  • La microtransaction ne sera pas complétée sans l’étape de la facturation. Eh bien, sachez que cela se fera automatiquement par prélèvement forfaitaire. Ainsi, vous n’aurez pas à vous inquiéter des délais de paiement.

Qui plus est, il vous sera possible de suivre vos achats en ligne via votre espace client chez l’opérateur mobile ou FAI (Fournisseur d’Accès à Internet) que vous aurez choisi. Ce faisant, il vous sera possible de relever des anomalies, si vous en détectez, et de les remonter. La sécurité est donc de mise tout au long du parcours d’achat, alors n’hésitez pas à faire des micropaiements.

 

ecommerce

Internet+ et SMS+ des moyens de micropaiement simples et pratiques !

Achats en ligne : zoom sur le micropaiement…

Si vous avez entendu parler du micropaiement, mais n’avez pas une idée précise de ce qu’implique cette méthode, notamment lors des achats en ligne, ce billet devrait vous intéresser. En effet, vous y trouverez des éclaircissements au sujet de la microtransaction.

Ainsi, si on prend l’exemple d’un mobinaute qui souhaite se procurer un logo pour customiser son mobile, eh bien, il peut passer par le SMS+ pour parvenir à ses fins rapidement. Comment procéder ? La première étape consiste à s’inscrire auprès d’un opérateur téléphonique.

Une fois que c’est fait, l’e-acheteur potentiel peut se rendre sur un site marchand afin de repérer le produit qu’il souhaite acquérir, en l’occurrence, un logo. Durant la procédure, aucune de ses informations personnelles ne lui seront demandées. Il naviguera sur la plateforme d’e-commerce anonymement et pour ce qui est de son identification bancaire, elle ne sera pas exigée. En somme, la sécurité sera de mise tout au long de son parcours d’achat.

Une fois toutes ces étapes franchies, il faudra valider son acquisition. Pour ce faire, il n’a qu’à se munir de son smartphone afin d’envoyer un message codé à l’éditeur du contenu qu’il a choisi. Il validera ainsi la microtransaction de manière simple et rapide.

Qu’en est-il du règlement des montants ? Cela se fera automatiquement sans que le mobinaute ait à s’en inquiéter, puisque ce moyen de déboursement est basé sur un système de prélèvements forfaitaires. Ainsi, le cybernaute n’aura pas à penser constamment aux délais qui lui restent pour régler ses achats en ligne. En définitive, le micropaiement est une méthode bien pratique !

cybernautes

Le micropaiement : comment ça se passe exactement ?

 

Micropaiement : à la découverte de cette méthode de facturation…

Vous avez envie de mieux comprendre le micropaiement et de connaître les avantages qu’entraîne cette méthode de facturation en ligne ? Dans ce cas, ce billet va vous éclairer. En effet, il s’agit d’une solution que j’ai découverte à travers un forum, il y a de cela un bon bout de temps. Depuis, je fais régulièrement des microtransactions lorsque je dois régler mes achats en ligne.

Il faut dire qu’auparavant, je ne savais pas vraiment ce qu’impliquait l’utilisation du SMS+ ou de l’Internet+. C’est pour ça que pendant un bon moment, j’utilisais ma carte de crédit, mais ensuite, toutes les contraintes que cela génère ne m’emballaient pas du tout, notamment en ce qui a trait à la saisie de mes données personnelles.

Ainsi, grâce aux discussions que j’ai pu suivre sur cette plateforme d’échange, j’ai compris qu’il était avantageux d’utiliser le SMS+ et l’Internet+ lors de mes acquisitions en ligne. Je vous énumère quelques-uns des avantages ci-dessous :

  • S’enregistrer auprès d’un opérateur téléphonique est important avant de faire des micropaiements. Pourquoi entamer sa démarche ? Simplement parce que cela permet aux consommateurs de suivre leurs dépenses mensuelles régulièrement. Par conséquent, ils seront à même de relever des anomalies dans les prélèvements forfaitaires (s’il y en a) ;
  • Il est possible de se procurer divers contenus numériques ludiques via cette méthode. Par exemple, les friands de jeux Java peuvent se faire plaisir facilement, idem pour ceux qui sont fans de sonneries, de logos ou de fonds d’écran ;
  • Pour finir et non des moindres, comme susmentionné, les microtransactions ne requièrent aucunement la saisie des informations confidentielles des consommateurs, notamment celles relatives à leur identification bancaire.

Ainsi pour avoir une expérience client optimale, la microtransaction est idéale.

paiementweb

Simplifiez votre e-shopping grâce au micropaiement

 

L’e-commerce : zoom sur les chiffres enregistrés au 2e trimestre de 2017

La FEVAD (Fédération du e-commerce et de la vente à distance) a analysé les ventes en ligne pour le 2e trimestre de 2017 et voici ce qu’il en ressort :

Durant cette période, l’e-commerce a enregistré un chiffre d’affaires de 19,5 milliards d’euros, ce qui indique une augmentation dans le secteur du commerce en ligne. Le bilan est donc positif et c’est principalement dû à l’engouement des Français pour les achats sur le Net. Toutefois, on constate une chute de 4 points pour cette année avec 11 % alors que l’augmentation était de 15 % en 2016. Cependant, même si le chiffre d’affaires affiche une hausse, on voit que le budget des Français a baissé, ce qui résulte en une perte de 3 % en une année. Effectivement, le panier moyen indique à présent 68 euros par commande.

Certes, il y a une diminution de ce côté-là, mais un équilibre est à noter car, malgré une baisse dans les dépenses, il y a des achats réguliers qui sont effectués. Eh oui, ce trimestre par exemple, les internautes ont commandé 9,7 fois alors qu’en 2016, les commandes n’avaient été faites que 8,9 fois, ce qui se traduit par une augmentation du nombre de transactions. Ces dernières ont grimpé de 15 %, atteignant ainsi la somme de 287 millions.

Pour ce qui est du nombre des acheteurs français ayant fait des emplettes sur le Web, il est de 36,9 millions, soit 81 % de la population. Du côté des consommateurs mobile, ils sont plus de 964 000 à avoir commandé à partir d’un appareil tactile. Ce n’est pas étonnant, car 68 % des internautes de l’Hexagone ont un smartphone et 39 % une tablette. C’est donc sans surprise que l’on constate une progression dans le commerce mobile à hauteur de 37 %.

boutique-en-ligne

La FEVAD : pleins feux sur son rapport ciblant l’e-commerce

 

Le commerce mobile et les stratégies qu’il requiert…

Force est de constater que le commerce mobile fait de plus en plus parler de lui. En effet, grâce au smartphone, le commerce en ligne se porte de mieux en mieux, car les cyberconsommateurs se tournent désormais vers cet appareil pour se rendre en ligne. Toutefois, il va sans dire qu’ils s’attendent à ce que des technologies innovantes leur soient proposées dans le but d’optimiser leur parcours d’achat. De ce fait, les e-commerçants doivent tout mettre en œuvre afin d’établir des stratégies commerciales efficaces et satisfaisantes. Par exemple, on note que, pour faire des achats en ligne, pas moins de 62 % des e-acheteurs optent pour le mobile. 42 % d’entre eux l’utilisent pour la navigation sur les sites Web.

Selon le directeur de Commercial Europe du Sud chez Limelight Networks, il y a un grand nombre de consommateurs mobile (79 %) qui sont disposés à faire une bonne pub pour une enseigne qui leur a proposé une expérience d’achat satisfaisante.

Toutefois, il y a aussi des e-acheteurs (à hauteur de 22 %) qui sont insatisfaits des services mis en avant par les e-commerces. Certains d’entre eux n’hésitent pas à aller voir ailleurs si le site qu’ils visitent ne répond pas à leurs attentes. Par exemple, si les pages Web tardent à charger ou si les contenus des pages ne sont pas actualisés.

Du coup, pour éviter cela, il est important de cibler les soucis éventuels et de les éliminer. Pour ce qui est du temps de chargement, utiliser les protocoles modernes pour les améliorer sera avantageux. Eh oui, dans ce genre de cas, la technologie innovante vient à la rescousse des commerces en ligne. Cependant, le point important, c’est de prioriser le mobile et d’offrir une expérience client optimale via cet appareil.

e-shopping

Optimisez le parcours client sur mobile via la nouvelle technologie

 

Achats en ligne : le micropaiement offre un parcours client optimal

Si vous souhaitez faire des achats en ligne sans courir de risques sur le Net, vous pouvez opter pour le micropaiement. En effet, il s’agit d’une méthode de facturation que j’utilise moi-même pour effectuer des acquisitions de contenus numériques ludiques et je dois dire que j’en suis satisfaite. Il faut dire qu’auparavant, je ne me sentais pas vraiment protégée lorsque j’utilisais ma carte bleue pour me procurer des produits multimédias sur le Net. Désormais, c’est avec une tranquillité d’esprit que je suis en mesure de faire des microtransactions.

Je pense qu’il y a des formules adéquates pour tous les types d’achats que l’on souhaite faire. Du coup, si vous envisagez de mettre la main sur des items divertissants pour customiser votre mobile par exemple, vous pouvez essayer le SMS+. Ce dispositif est simple et ne requiert aucune saisie de votre part. Si vous avez repéré un produit en ligne, il vous suffit d’envoyer un message codé à son éditeur et cela fera office de validation de votre acquisition.

Eh oui, avec ce procédé, votre identification bancaire ne sera pas requise et vos données personnelles ne seront en aucun cas divulguées. Pour ce qui est de la facturation, elle se fera automatiquement via un débit sur la facture mobile. D’ailleurs, vous aurez même la possibilité de faire des e-achats et de suivre vos dépenses aisément via votre compte chez des opérateurs téléphoniques français tels qu’Orange, SFR, Free ainsi que Bouygues Telecom. Ainsi, faites votre e-shopping en toute quiétude en bénéficiant d’un parcours client optimal.

paiement-mobile

Les e-achats peuvent se faire facilement par micropaiement