Intelligence artificielle : comment est-ce utile dans le commerce ?

Depuis un bon bout de temps maintenant, on entend parler de l’Intelligence artificielle (IA), notamment dans l’e-commerce. En effet, cette technologie s’est fait une place dans ce secteur et c’est utile pour les acteurs qui y circulent. Par exemple, elle facilite le paiement grâce à la reconnaissance faciale dans certaines firmes.

Certes, on ne peut nier que l’IA joue un rôle important au sein d’une société, notamment en ce qui a trait à la relation client. Par exemple, elle permet de faire grimper le taux de conversion en analysant les données personnelles des consommateurs et en leur offrant des services sur mesure.

Grâce à cette démarche, les comportements des clients sont passés à la loupe. Les marchands peuvent ainsi connaître la préférence des clients pour des produits spécifiques et les notifier en cas de promos ou de la disponibilité de ces derniers.

Cependant, même si cela peut sembler une bonne chose pour la marque, il existe quelques risques de dissémination de données personnelles du côté des consommateurs. Il faut dire que cette intrusion ne plaît pas à tout le monde, mais ils sont plutôt conciliants si la fréquence des envois est modérée.

Selon Flavien Neuvy, chef de l’Observatoire Cetelem, même si le commerce en ligne a vu les débuts de l’IA, désormais, c’est au tour de commerce traditionnel de gérer ce nouvel outil. Savoir maîtriser l’Intelligence artificielle peut rapporter gros à une firme, mais il faut tout de même être prudent avec les données des consommateurs. En somme, le monde du commerce a une alliée de taille pour l’aider à avancer.

ia

e-Commerce : l’Intelligence Artificielle décortiquée

 

 

 

Publicités

L’ère digitale et son impact sur le commerce…

Alors que l’ère digitale nous englobe de plus en plus, on note qu’il y a des critères favorisant la confiance du client. Par exemple, s’il y a eu un contact avec le commerçant, que ce soit via les canaux de communications numériques (courriel, réseaux sociaux, etc.) ou le face à face, cela peut influencer la relation client de manière positive. La responsabilité du vendeur sera donc de tout mettre en œuvre pour le fidéliser en optimisant son parcours d’achat, et ainsi, il s’assurera d’être bien recommandé par le client.

Dans le monde du commerce, il est important de comprendre les attentes des consommateurs afin de les satisfaire au mieux. Par exemple, il est évident qu’ils chercheront un bon rapport qualité-prix afin de faire de bonnes affaires.

Il faut aussi savoir que lorsqu’un client a fait des recherches en ligne sur un produit, il s’attend à ce qu’en magasin, il puisse trouver plus d’infos à ce sujet en parlant avec le vendeur. Son objectif n’est pas d’acheter à tout prix, mais plutôt de s’informer dans un premier temps. Il faut donc que le commerçant puisse être prêt à lui communiquer des détails qui l’inciteront à l’achat. Toutefois, après une longue période de réflexion, il s’attend à être servi rapidement, car sachant enfin ce qu’il veut, il souhaite l’acquérir le plus rapidement possible.

Pressés et sûrs de leurs informations, c’est ainsi que les vendeurs voient les consommateurs qui ont fait des recherches en ligne sur des produits avant de se rapprocher d’eux. Du coup, il faut redoubler d’efforts pour parvenir à répondre à leurs attentes en termes de renseignements. Là où les clients excellent, c’est dans la comparaison d’infos sur divers sites Internet. Cela leur permet, entre autres, de négocier afin de bénéficier d’un service personnalisé. Donc, on note que l’ère digitale incite les vendeurs à se dépasser afin de satisfaire le client et ainsi bâtir une relation de confiance.

paiementweb

Le commerce est impacté par la digitalisation

Les dépenses en ligne : des chiffres hallucinants en France

Selon une étude faite par la Fevad (Fédération du e-commerce et de la vente à distance), l’an passé, l’e-commerce a affiché des chiffres impressionnants en ce qui concerne les dépenses en ligne, soit 80 milliards d’euros. Or, on note que cette tendance ne cesse de croître et les commandes vont bon train, surtout pour ce qui est des achats vestimentaires. Toutefois, malgré cela, les habitants de l’Hexagone continuent de lire les avis des clients afin de savoir ce qu’ils pensent des produits avant de les acquérir. Autre élément qui a contribué à l’essor de l’e-commerce, c’est le mobile. De bien des façons, cet appareil a contribué à la présence régulière des internautes sur la Toile.

cybernautes

 

L’Internet attire de plus en plus les consommateurs français

Les solutions de paiement : un bon moyen de régler vos e-achats

Le saviez-vous ? Il est possible de faire des achats en ligne de manière simple et rapide en passant par différentes sortes de solutions de paiement. Pour ma part, j’ai une préférence pour le dispositif SMS+, car j’utilise mon smartphone la plupart du temps pour mettre la main sur des contenus numériques ludiques, mais l’Internet+ est tout aussi efficace.

Les avantages de ces méthodes de facturation sont nombreux, et je vous en énumère quelques-uns ci-dessous :

  • Suite à une inscription auprès d’un opérateur mobile (ce qui est impératif pour faire des acquisitions via les formules susmentionnées), la navigation sur le site marchand pourra se faire anonymement ;
  • Les données personnelles des cyberconsommateurs ne seront jamais divulguées à des tiers ;
  • Le parcours d’achat sera sécurisé, notamment parce que l’identification bancaire ainsi que les informations confidentielles ne seront pas requises ;
  • Pour ce qui est de la facturation, elle s’effectuera automatiquement par un prélèvement forfaitaire ;
  • Un suivi des dépenses mensuelles pourra être fait, car le client accèdera à son relevé.

Voici, entre autres, quelques raisons qui m’incitent à faire des microtransactions si j’ai envie de logos, jeux Java, sonneries ou fonds d’écran. Cela me permet de ne pas perdre de temps en ligne et mes achats en ligne sont fort agréables. En outre, pour valider mes acquisitions, un texto envoyé à l’éditeur du contenu que j’ai sélectionné suffit. Je trouve que c’est fort pratique et je ne peux que vous recommander cette méthode.

 

shopping-online-mobile

Le micropaiement simplifie le parcours d’achat

Le commerce mobile et les stratégies qu’il requiert…

Force est de constater que le commerce mobile fait de plus en plus parler de lui. En effet, grâce au smartphone, le commerce en ligne se porte de mieux en mieux, car les cyberconsommateurs se tournent désormais vers cet appareil pour se rendre en ligne. Toutefois, il va sans dire qu’ils s’attendent à ce que des technologies innovantes leur soient proposées dans le but d’optimiser leur parcours d’achat. De ce fait, les e-commerçants doivent tout mettre en œuvre afin d’établir des stratégies commerciales efficaces et satisfaisantes. Par exemple, on note que, pour faire des achats en ligne, pas moins de 62 % des e-acheteurs optent pour le mobile. 42 % d’entre eux l’utilisent pour la navigation sur les sites Web.

Selon le directeur de Commercial Europe du Sud chez Limelight Networks, il y a un grand nombre de consommateurs mobile (79 %) qui sont disposés à faire une bonne pub pour une enseigne qui leur a proposé une expérience d’achat satisfaisante.

Toutefois, il y a aussi des e-acheteurs (à hauteur de 22 %) qui sont insatisfaits des services mis en avant par les e-commerces. Certains d’entre eux n’hésitent pas à aller voir ailleurs si le site qu’ils visitent ne répond pas à leurs attentes. Par exemple, si les pages Web tardent à charger ou si les contenus des pages ne sont pas actualisés.

Du coup, pour éviter cela, il est important de cibler les soucis éventuels et de les éliminer. Pour ce qui est du temps de chargement, utiliser les protocoles modernes pour les améliorer sera avantageux. Eh oui, dans ce genre de cas, la technologie innovante vient à la rescousse des commerces en ligne. Cependant, le point important, c’est de prioriser le mobile et d’offrir une expérience client optimale via cet appareil.

e-shopping

Optimisez le parcours client sur mobile via la nouvelle technologie

 

e-commerce et magasin physique : ils font la paire…

De nos jours, avoir un e-commerce ne suffit pas pour attirer et fidéliser la clientèle. Il est important pour les e-marchands d’avoir également un ou des magasins physiques pour que les clients puissent voir et toucher les produits. Certes, ils peuvent toujours les commander en ligne, mais avoir un point de vente où les récupérer est un avantage. En outre, les clients utilisent de plus en plus leur mobile pour faire des acquisitions que ce soit en boutique ou sur les sites marchands. Aussi, on note qu’avant de s’engager dans l’achat d’un produit vu en magasin, ils s’informent d’abord en ligne. Bref, on note que l’un ne va pas sans l’autre… Le commerce en ligne a besoin d’être renforcé par un point de vente.

e-achat-v-s-achat-en-magasin

C’est avantageux pour un e-commerce d’être lié à un magasin physique

La livraison le dimanche : La Poste proposera bientôt cette option

La livraison de colis se fera également le dimanche… C’est ce qu’a décidé La Poste via sa filiale Chronopost. Toutefois, si la présentation de ce service qui se tiendra le 14 septembre est concluante, il faut noter que tout le monde ne bénéficiera pas de cette facilité dominicale. En effet, elle concerne uniquement les achats qui seront faits par des consommateurs commerçants ouverts le dimanche. Selon la Fevad (Fédération du e-commerce et de la vente à distance), ce n’est pas une première, car on avait déjà testé cette option dans les grandes villes durant la période de Noël en 2016. Toutefois, ce n’est pas non plus étonnant que La Poste prenne cette initiative, car cela permet d’épauler l’e-commerce qui est en plein essor !

chronopost

Chronopost livrera très bientôt le dimanche

Les magasins physiques attirent encore et toujours plus de consommateurs

L’e-commerce est en plein essor, mais est-ce pour autant que les magasins physiques doivent se sentir menacer ? Absolument pas ! Selon une étude faite par le cabinet Mood Media, c’est même tout le contraire. En effet, on note que les consommateurs sont très affluents dans les points de vente. Pourquoi ? Eh bien, ils peuvent toucher et voir les produits avant de les acheter. Ensuite, ils ont la possibilité de faire des recherches en ligne, notamment via les réseaux sociaux sur un article en particulier avant de se le procurer. Enfin, ils n’ont pas à attendre la livraison, car une fois le passage à la caisse, ils sont en mesure de partir avec leurs acquisitions. Alors, les magasins physiques ont encore de beaux jours qui les attendent.

soldes

Les consommateurs n’abandonnent pas les magasins physiques au profit de l’e-commerce

 

Livraison : comment les e-acheteurs français préfèrent recevoir leurs colis ?

Après avoir fait des achats en ligne, l’étape suivante pour les e-consommateurs, c’est d’attendre leur livraison. Toutefois, tous n’optent pas pour la même façon de se faire livrer. Les Français, par exemple, ont une préférence bien plus prononcée pour la réception du colis directement chez eux, au travail ou dans un point relais. Il y en a d’autres qui optent pour le click&collect. Il s’agit de la récupération de la commande après avoir validé la transaction sur le site marchand et pour finir, une minorité choisit de se faire livrer en consigne. C’est ce qui ressort de l’enquête réalisée par l’Institut CSA (Conseil, Sondages et Analyses) pour la Fevad (Fédération du e-commerce et de la vente à distance).

livraison-modes

Les Français et leurs préférences pour les modes de livraison