Les achats en ligne sur mobile cartonnent durant les soldes

Durant la période des soldes, c’est sans surprise que l’on note une augmentation des achats en ligne via le mobile. En effet, le m-commerce a pris son envol comparé à 2016.

Il affiche une croissance de 4 % pour ce qui est des acquisitions sur smartphone, mais une petite chute de 3 % pour ce qui est des transactions via l’ordinateur. Quant à la tablette, son taux d’utilisation a aussi baissé de 1 %.

Concernant les secteurs concernés par la hausse, les équipements sportifs et la mode, entre autres, sont en tête de liste. Pour ce qui est des achats effectués sur le mobile, le taux enregistré est de 41 %.

paiement-web

Soldes : on note que le mobile y est grandement utilisé pour les e-achats

Achats en ligne 2016 : un record enregistré par les Français

En 2016, les achats en ligne ont connu une belle croissance. On note que l’e-commerce a atteint un chiffre de 72 milliards d’euros. Pour ce qui est de la France, le pourcentage d’e-achats était de 8 %. On constate que la tendance est à l’utilisation du smartphone pour les dépenses sur Internet. D’après le rapport de la FEVAD (Fédération du e-commerce et de la vente à distance) à ce sujet, il semblerait que ce soit un record, car cette progression des ventes est de 15 % dans l’Hexagone sur une période d’un an.

Désormais, le taux représentant les e-acheteurs sur mobile est de 80 %. Cela équivaut à pas moins de 36,6 millions de commandes passées via de simples clics. Cette analyse montre que 28 transactions en moyenne ont été effectuées par les mobinautes l’an passé. Si l’on passe à la loupe les produits qui ont eu la côte durant cette période, on voit que ceux concernant la mode étaient en tête de liste. Pour ce qui est des plateformes de vente, on retrouve Amazon, bien entendu, talonné par Cdiscount et Fnac.

Si l’on considère le chiffre d’affaires représentant les e-achats via le mobile, la Fevad nous indique qu’ils sont de 11 milliards d’euros. Eh oui, il y a au moins 9,3 millions de Français qui ont contribué à ce résultat grâce à un achat via leur mobile. Pour finir, il est à noter que grâce à cette croissance, le commerce en ligne se porte bien. D’ailleurs, en 2016, on a constaté une hausse dans le nombre d’effectifs recrutés par 54 % des sites et 48 % d’entre eux vont continuer sur cette lancée !

paiementweb

Les e-achats effectués par les Français en 2016

Une solution de paiement efficace peut optimiser le parcours client

Acheter des contenus numériques sur la Toile n’est pas toujours agréable si vous n’avez pas une bonne solution de paiement à portée de main. Je dois dire que c’était mon cas lorsque j’utilisais ma carte bleue auparavant pour effectuer mes acquisitions sur le Net. Je rechignais toujours à fournir mon identification bancaire, mais c’était une des conditions me permettant d’acquérir les produits que je souhaitais. Heureusement, il y a un an, j’ai découvert le SMS+ et tout a changé.

Au départ, quand j’ai entendu parler de cette méthode de financement sur mobile, j’avoue que j’étais assez sceptique. Selon moi, c’était une énième tentative de certains prestataires afin de nous pousser à débourser nos précieux euros. Cependant, j’ai décidé de tenter le coup, car après maintes recherches sur le sujet, j’ai vu de nombreux avis positifs. Au final, j’ai été satisfaite !

En effet, après une inscription auprès d’un opérateur téléphonique (pour ma part, j’ai opté pour Orange suite au conseil d’une amie), je me suis lancée. Quelques étapes étaient requises, mais j’ai pu me procurer mon premier jeu mobile facilement. Ensuite, je suis passée aux sonneries, logos et fonds d’écran. Il y a peu, j’ai même participé à une émission télévisée. Je tremblais presque, car c’était la première fois que je m’adonnais à ce type d’activité en votant via le SMS+.

Cette formule de micropaiement a changé ma façon de considérer les contenus numériques à bas prix. Certes, il y a des procédures à suivre, mais elles ne sont pas compliquées et en ce qui concerne le parcours client, je trouve qu’il est fortement optimisé grâce à ce procédé.

paiementweb

Simplifiez votre parcours client grâce au micropaiement

L’e-commerce : zoom sur ce secteur florissant

Si vous vous demandez pourquoi le monde de l’e-commerce a autant d’attrait sur les e-commerçants, vous pouvez trouver quelques éléments de réponses ci-dessous. En optant pour un site de vente, cela :

  • Fait grimper le chiffre d’affaires
  • Simplifie la publicité des produits et services
  • Facilite la hausse des ventes en misant sur les bonnes pratiques comme le fait de pousser un e-acheteur à acquérir un article, en l’occurrence, des chaussures, et les lacets qui leur correspondent
  • Permet de faire le suivi du nombre de clics ou de visites et exempte payer un loyer
  • Optimise la visibilité du portail de vente, tout comme le fait d’attirer les clients dans les magasins physiques via la plateforme de vente

Voici entre autres, quelques points importants qui font que les cybermarchands optent désormais pour le commerce en ligne. Certes, il y a bien des éléments financiers à considérer comme les modes de paiement qui seront proposés. Les coûts qu’engendreront les démarches pour le lancement et la gestion du site devront aussi être pris en compte.

Bien évidemment, un marketeur ne peut pas se lancer en ligne sans un bon plan marketing. Du coup, il lui faudra établir une belle stratégie commerciale comme cibler ses clients ou décider quel genre de produit et service mettre en avant. Bref, il devra bien s’organiser au quotidien.

Pour finir, il est certain qu’une fois tous les morceaux du puzzle rassemblés, il ne reste qu’à fournir une bonne expérience d’achat aux consommateurs. Pour ce faire, il ne faut pas négliger la communication. L’e-mailing ou encore le chat demeurent de bonnes options dans cette démarche. Quant à la nouvelle technologie, le cybercommerçant peut s’en servir pour noter les produits sur lesquels s’attardent les clients et leur envoyer des promos ou pubs qui y sont associées.

L’e-commerce : un secteur en plein essor

 

 

 

 

Achats en ligne : les facteurs qui m’incitent à commander

Si vous êtes comme moi et que vous faites souvent des achats en ligne pour de nombreuses raisons comme le fait de ne pas avoir à vous déplacer, mon petit billet devrait vous intéresser. En effet, j’ai eu envie de vous écrire afin de vous parler des critères, qui selon moi, sont importants lorsque l’on décide d’acquérir des contenus sur le Net. Prenez, en l’occurence, les solutions de paiement proposées sur la plateforme de vente. Avant de procéder à l’acquisition de produits numériques, c’est un élément sur lequel je vais m’attarder. Je vous en énumère d’autres en quelques points ci-dessous :

  • Lorsque je cherche un produit en particulier, j’aime les sites qui proposent des contenus clairs, détaillés et parfaitement catégorisés. Ça m’aide à me repérer et à ne pas avoir à chercher partout pour trouver un article spécifique.

 

  • Les fiches produits doivent être explicites et précises, donnant un maximum d’informations sur l’item que je recherche. Par exemple, si c’est un jeu mobile, j’aime les précisions pour savoir si c’est adapté aux enfants ou pas.

 

  • Comme mentionné plus haut, je trouve que les modes de facturation sont importants sur un site marchand. Aussi, d’entrée de jeu, j’aime bien me renseigner sur celui qui y est proposé. Si, en l’occurrence, il y a des microtransactions à la clé, je sais en amont que je vais pouvoir acquérir les items choisis via une méthode simple et sans longues procédures, ce qui me convient parfaitement.

Pour finir et non des moindres, je suis toujours plus encline à me rendre sur des portails de vente qui adoptent le mobile friendly. Comme c’est un moyen permettant une navigation plus fluide, j’apprécie ce genre de manœuvre. Et vous, avez-vous des critères spécifiques lorsque vous décidez de faire des e-achats ?

 

cyberacheteur

Mes décisions d’achat : ce qui les influence

 

 

Achats en ligne : zoom sur le SMS+ qui contribue à les faciliter

Nombreux sont les achats en ligne qui sont effectués via le mode de micropaiement SMS+, et pour cause ! En effet, les mobinautes ont désormais adopté cette méthode de facturation qui leur permet de faire leur e-shopping facilement avec un smartphone. C’est pratique, rapide et surtout, ça ne requiert à aucun moment la saisie de l’identification bancaire. Par conséquent, si vous souhaitez mettre la main sur des contenus multimédias à bas prix, comme des chansons de Stromae, Miley Cyrus ou Maître Gims, le SMS+ vous sera très utile. 🙂

 

e-commerce (2)

Faites des achats par le SMS+ en toute simplicité

Novembre : c’est le 18 de ce mois que débarquera Killing Floor 2

Vous avez quelque chose de prévu en novembre ? Si c’est le cas, il faudra trouver un moment dans votre emploi du temps pour caser le jeu Killing Floor 2. Eh oui, c’est le 18 de ce mois qu’il sera dispo et permettra aux fans du premier volet de ce titre de se faire plaisir. En effet, Deep Silver, Iceberg et Tripwire ont choisi de remettre le couvert avec ce second épisode. On notera au passage des nouveautés comme des microtransactions ainsi que le mode PVP, mais également des Perks. Bref, Killing Floor 2 vous fera passer des moments forts et quelque peu… sanglants. Ne manquez pas cette sortie !

killing-floor-2

Killing Floor 2 débarquera en novembre avec plein de nouveautés

Achats en ligne : via le SMS Plus, c’est plus rapide !

Vous avez envie d’effectuer des achats en ligne rapidement et sans avoir à passer par des procédures compliquées ? Dans ce cas, permettez-moi de vous conseiller le SMS+ ! J’ai récemment découvert cette solution de micropaiement et je la trouve vraiment pratique. Je pense que vous allez également l’apprécier, car elle permet d’acquérir un grand nombre de contenus multimédias sans avoir à fournir d’identification bancaire ou de données personnelles. Toutefois, avant de vous lancer dans des acquisitions via cette formule, assurez-vous d’avoir un compte actif chez un opérateur mobile. Cela vous sera utile pour vérifier vos dépenses suite à vos e-achats.

 

sms+

Le SMS+ : un atout pour les cyberacheteurs

 

Mode de micropaiement : le SMS Plus ou l’Internet Plus ?

Récemment, j’ai pu utiliser un mode de micropaiement en ligne : le SMS Plus. J’ai trouvé que c’était assez pratique, rapide et sécurisé. Outre la protection de mes données confidentielles, j’ai aussi pu jouir d’autres avantages. Malgré cette facilité, je pense qu’il y a aussi une autre solution de facturation qui propose aux cyberconsommateurs d’acquérir des biens à valeurs minimes, tout en jouissant de l’anonymat. Il s’agit de l’Internet Plus et son efficacité est tout aussi appréciée que le SMS Plus. Pour vous offrir des logos de Hello Kitty, des ludiciels comme Rayman Jungle Run ou des sonneries des chansons de Stromae, par exemple, vous pouvez opter pour l’un de ces modes de financement.

Les modes de micropaiement adéquats aux e-achats

Microtransactions : ce mode de facturation, qu’implique-t-il ?

Grâce à la nouvelle technologie, les cyberconsommateurs peuvent désormais effectuer des microtransactions pour se procurer des contenus numériques. Cette solution de paiement est adéquate pour ce type d’acquisition, car elle peut se vanter d’être à la fois simple et rapide. Toutefois, le critère qui attire le plus les cybernautes, c’est celui de la sécurité optimale que les micropaiements assurent.

achats en ligne

Les microtransactions facilitent les e-achats

Vous l’aurez donc compris, si le nombre d’utilisateurs du SMS Plus et de l’Internet Plus connaît une hausse, c’est grâce aux avantages qui en découlent. Faisons un petit tour d’horizon pour mieux cerner cette méthode d’e-paiement et voir ce qu’implique son utilisation :

D’abord, il faut savoir que le consommateur est protégé. Comment ? Il n’a pas à fournir d’identification bancaire, ni de données personnelles, lors de ses achats sur les sites marchands. Ensuite, lorsqu’il effectue ses microtransactions, il n’a pas besoin de débourser quoi que ce soit. Il peut simplement prendre possession de son bien après avoir validé le processus d’achat via un texto. Ce faisant, le montant à régler est automatiquement transféré sur sa facture mobile ou FAI (Fournisseur d’Accès à Internet).

e-commerce (2)

La sécurité lors de achats sur le Net

Cette étape débouche sur une question cruciale : avez-vous un compte chez un opérateur mobile ? Si ce n’est pas le cas, empressez-vous de vous rapprocher de Bouygues Telecom, Free ou encore SFR, car c’est en vous rendant dans votre espace client que vous pourrez acheminer et suivre vos dépenses mensuelles. Qu’en est-il des supports numériques ? Eh bien, le choix de l’appareil à utiliser pour vous rendre en ligne vous appartient. Un smartphone – que ce soit un Samsung Galaxy S7 Edge, un iPhone 6S ou un tout autre mobile, une tablette ou même un PC fera l’affaire.

e-shopping (2)

Les micropaiement requiet un compte chez un opérateur mobile

Ces infos sur les microtransactions vous ont été utiles ? Je les ai glanées par-ci par-là sur le Web, pour mon usage perso certes, et ça me fait plaisir de les partager avec vous. Alors, à quand votre prochain e-achat ?

cyberacheteur

Pensez pratique lors de vos prochains e-achats !