Le taux de vente de votre e-commerce peut grimper… découvrez comment !

Lancer un e-commerce, ce n’est pas sorcier ! Il suffit de faire une bonne analyse du marché, par exemple, afin de ne pas commettre d’erreur. En revanche, faire grimper le taux de vente demande plus de stratégies et une bonne gestion de plusieurs éléments… Ce n’est pas impossible, mais il faut se mettre au travail. Commençons par le commencement :

Assurez-vous de bien savoir le type de produit que vous souhaitez commercialiser. Pensez au prix que vous allez proposer aux clients ainsi que les moyens de paiement. (Sur ce point, mieux vaut mettre en avant plusieurs, car les consommateurs apprécient d’avoir le choix des modalités pour le règlement de leurs achats). Ensuite, vous pourrez passer à la partie technique, soit tout ce qui concerne le site Web.

Si vous avez des compétences dans la création des plateformes de vente, parfait ! Allez de l’avant et concevez un portail qui attirera les visiteurs. Pensez à placer des fiches produit claires et précises sur la page d’accueil. Les conditions générales doivent aussi être bien détaillées. Toutefois, si vous ne vous y connaissez pas trop, il existe des logiciels sur le Net que vous pouvez utiliser, comme le Software-as-a-Service. Ce sera un outil utile pour administrer votre e-commerce correctement.

Enfin, un e-commerce qui reste dans l’ombre est voué à l’échec ! Par conséquent, il faut un bon référencement pour optimiser sa visibilité. Pour cette étape, les réseaux sociaux peuvent aussi vous être utiles pour vous rapprocher des consommateurs. Par la même occasion, vous connaîtrez leurs avis sur vos services. Résultat : un site bien conçu et administré, un bon contact avec les internautes ainsi qu’une bonne stratégie de référencement peuvent générer une hausse dans le taux de vente. Bonne chance !

e-commerce-grimpe.

Améliorer le taux de vente de votre e-commerce, c’est possible !

 

Mails : optimiser ce mode de communication est un plus

Nombreux sont les e-commerces qui optent pour les mails afin de communiquer avec leurs clients. Certes, c’est une méthode appréciée, mais qui manque de finesse. En effet, une analyse effectuée par Mailjet permet d’avoir un aperçu des attentes des consommateurs. Par exemple, ils aimeraient que les communiqués qu’ils reçoivent soient plus personnalisés. Par conséquent, un relooking des courriers électroniques s’impose !

Si l’on considère les diverses façons de contacter un client, le SMS et le réseau social Facebook sont de bons canaux pour communiquer et leurs durées dans le temps semblent être assurées, soit, pour les 10 prochaines années. En revanche, en ce qui concerne Snapchat, si l’on considère l’avis de quelques personnes sondées, il est fort probable que les millenials délaissent peu à peu cette appli. D’autres déplorent même les pubs qui y sont intégrées.

On en revient donc à l’émail, cette méthode qui traverse le temps. Ainsi, certains sont confiants que même si les réseaux sociaux continueront à attirer des masses, le courrier électronique en fera tout autant. Cependant, envoyer un courriel n’est pas tout, encore faut-il le peaufiner pour qu’il fasse mouche auprès du public ciblé. Or, ce n’est pas tout le temps le cas, et justement, les clients voient cela comme un problème.

Un produit mis en vente par une marque peut attirer l’attention d’un prospect si le mail qui le décrit est clair est précis. Mettre en avant un article via son contenu, c’est ce sur quoi les e-commerçants devraient plancher. Les expériences utilisateurs pourraient aussi être optimisées si les consommateurs étaient en mesure d’effectuer les achats directement à partir de l’e-mail. L’intégration de vidéos décrivant les produits serait également une méthode efficace pour personnaliser les e-mails.
e-mail

Travailler sur l’e-mail est un plus pour l’e-commerce