Le commerce électronique et son chiffre d’affaires en 2016

La firme BNP Paribas Real Estate a effectué une analyse portant sur le chiffre d’affaires généré par le commerce électronique l’année dernière, à savoir, 500 milliards d’euros.

Ce rapport nous indique qu’il y a encore à faire pour améliorer les services de livraison et la dématérialisation, entre autres. Toutefois, pour ce qui est des ventes en ligne, elles affichent une hausse moyenne de 16 % par an en Europe.

Pour ce qui est des pays effectuant le plus d’achats sur le Net, on note que ceux du nord sont en tête avec 80 %. Cependant, les autres régions de l’Europe comptent aussi des e-acheteurs qui représentent un taux de 66 %.

e-commerce2

Le chiffre d’affaires de l’e-commerce en 2016

Commerce électronique : zoom sur la tendance actuelle

La Fevad (Fédération du e-commerce et de la vente à distance) a récemment fait une étude sur le commerce électronique. Il en ressort que les ventes en ligne dans l’Hexagone pour le premier trimestre de cette année affichent une hausse de plus de 14,2 %.

En effet, de janvier à mars 2017, pas moins de 20 milliards d’euros de ventes ont été enregistrés, ce qui implique une augmentation de 2,5 milliards d’euros de plus que l’an passé.

Pourquoi une telle croissance ? Eh bien, cela résulte principalement du nombre impressionnant de transactions en ligne qui a atteint 20,5 %, soit 290 millions durant le trimestre en question. Si l’on compare ce chiffre avec ceux enregistrés depuis 2010, on s’aperçoit qu’il a quadruplé.

Cela indique que durant cette période, un cybernaute réalise 9 transactions, alors qu’auparavant, il n’en faisait que 7.

Souhaitez-vous connaître le nombre de Français qui commandent des produits sur le Net ? Eh bien, sachez qu’ils sont 36 millions. C’est une hausse d’un million comparé à 2016. Il faut dire que les emplettes sur le Web vont bon train, car la fréquence est de 13 % supplémentaire, soit une dépense moyenne de 650 euros.

Pour ce qui est du panier moyen, figurez-vous qu’il ne dépasse pas les 70 euros. Pour tout dire, il est même en baisse de 5 %, car il affiche 69 euros contre l’an dernier, 73 euros.

Il est à noter que l’acte d’achat est quelque peu banalisé en ligne lorsqu’on le compare au commerce traditionnel. Voici, entre autres, ce que nous rapporte la Fevad suite à son analyse trimestrielle sur les progressions notées dans le commerce en ligne en France.

cybermonde-finance

La tendance actuelle de l’e-commerce

Commerce électronique : zoom sur ce secteur en 2016

Le commerce électronique a connu une belle croissance durant 2016. Certains facteurs ont contribué à cette hausse et dans la liste suivante, vous pouvez en avoir un aperçu :

  • L’utilisation des mobiles et tablettes pour la navigation de même que pour les commandes
  • Les affluences durant les soldes d’été et d’hiver, ainsi que pour la Noël
  • Les catégories d’articles plus ciblés que d’autres comme les produits high-tech ou encore le voyage

Ainsi, avec cette analyse effectuée par Webloyalty Panel, on peut voir que le commerce en ligne est en plein essor et que les terminaux mobiles sont de plus en plus présents dans le quotidien des e-acheteurs, comme durant le Black Friday par exemple.

e-commerce-2016

2016 : Que peut-on en retenir en ce qui a trait à l’e-commerce  ?

 

Commerce électronique : l’utilisation de la vidéo est importante

Suite à une enquête entreprise par Limelight sur le commerce électronique, plus particulièrement sur l’e-achat, l’on constate que la vidéo est un outil très important dans ce secteur. Elle peut être utile pour attirer les clients, mais peut tout aussi bien provoquer l’effet inverse si elle est mal exploitée.

En effet, grâce à des clips, des pubs ou d’autres diffusions du genre, certains clients sont motivés à l’idée de se rendre sur les sites marchands. En revanche, d’autres ne souhaitent pas s’y attarder si la qualité des vidéos est médiocre, si le chargement prend trop de temps ou si la définition est mauvaise.

Il faut dire que le consommateur n’est pas le seul à trouver avantageux le fait de diffuser ces bandes. Les e-marchands sont également ravis de pouvoir interagir avec le client par ce biais. En somme, l’on constate que la présence de cet élément est un atout considérable, fidélisant le client et lui procurant indirectement un parcours d’achat agréable.

Les e-commerçants sont donc invités à considérer cet outil d’engagement, qui favorisera une hausse dans le nombre de visiteurs sur leurs sites.

e-commerce-achats-video

La vidéo est importante dans l’e-commerce

France : un pays où l’e-commerce a une belle croissance !

Ces dix dernières années, la France a abrité pas mal de secteurs et le commerce en ligne est l’un des plus prometteurs en termes de croissance. D’après une étude de la FEVAD (Fédération du e-commerce et de la vente à distance), au cours de cette période, l’on a pu constater une évolution dans ce domaine. Conséquemment, les chiffres représentant les achats des Français s’élèvent à 65 milliards d’euros. Une augmentation dans le nombre de sites de commerce en ligne fraîchement lancés, ainsi que les places du marché qui ne cessent de se développer contribuent à accroître les ventes. Le commerce électronique est un secteur en plein essor et des acteurs ayant réussi dans ce milieu sont entre autres, FNAC (fédération nationale d’achats), Amazon et Cdiscount. Pour finir, il faut savoir que les jeunes ne sont pas les seuls à acheter en ligne. Les seniors font aussi partie de la grande famille des cyberacheteurs, qui est évalué à 36 millions à ce jour.

achats-en-ligne

L’e-commerce est dans son élément en France

Le commerce électronique prend son envol…

Chaque année, on voit une nouveauté en ce qui concerne le commerce électronique. En 2015, on constate qu’il y a pas mal d’aspects favorisant la montée en flèche de l’e-commerce. Les téléphones portables sont les principaux facteurs. En effet, la mobilité est désormais à la portée de tous. Les habitudes des internautes débarquant sur les sites marchands font également du poids sur la balance. La vente de médicaments en ligne ainsi que les livraisons des produits achetés sur Internet ont une importance considérable. Que dire des réseaux sociaux, si ce n’est que leurs présences représentent un avantage certain pour les e-commerçants ?

Les réseaux sociaux: facteurs importants du commerce électronique
Les réseaux sociaux: facteurs importants du commerce électronique