L’e-commerce : zoom sur les chiffres enregistrés au 2e trimestre de 2017

La FEVAD (Fédération du e-commerce et de la vente à distance) a analysé les ventes en ligne pour le 2e trimestre de 2017 et voici ce qu’il en ressort :

Durant cette période, l’e-commerce a enregistré un chiffre d’affaires de 19,5 milliards d’euros, ce qui indique une augmentation dans le secteur du commerce en ligne. Le bilan est donc positif et c’est principalement dû à l’engouement des Français pour les achats sur le Net. Toutefois, on constate une chute de 4 points pour cette année avec 11 % alors que l’augmentation était de 15 % en 2016. Cependant, même si le chiffre d’affaires affiche une hausse, on voit que le budget des Français a baissé, ce qui résulte en une perte de 3 % en une année. Effectivement, le panier moyen indique à présent 68 euros par commande.

Certes, il y a une diminution de ce côté-là, mais un équilibre est à noter car, malgré une baisse dans les dépenses, il y a des achats réguliers qui sont effectués. Eh oui, ce trimestre par exemple, les internautes ont commandé 9,7 fois alors qu’en 2016, les commandes n’avaient été faites que 8,9 fois, ce qui se traduit par une augmentation du nombre de transactions. Ces dernières ont grimpé de 15 %, atteignant ainsi la somme de 287 millions.

Pour ce qui est du nombre des acheteurs français ayant fait des emplettes sur le Web, il est de 36,9 millions, soit 81 % de la population. Du côté des consommateurs mobile, ils sont plus de 964 000 à avoir commandé à partir d’un appareil tactile. Ce n’est pas étonnant, car 68 % des internautes de l’Hexagone ont un smartphone et 39 % une tablette. C’est donc sans surprise que l’on constate une progression dans le commerce mobile à hauteur de 37 %.

boutique-en-ligne

La FEVAD : pleins feux sur son rapport ciblant l’e-commerce

 

Publicités

Le commerce mobile et les stratégies qu’il requiert…

Force est de constater que le commerce mobile fait de plus en plus parler de lui. En effet, grâce au smartphone, le commerce en ligne se porte de mieux en mieux, car les cyberconsommateurs se tournent désormais vers cet appareil pour se rendre en ligne. Toutefois, il va sans dire qu’ils s’attendent à ce que des technologies innovantes leur soient proposées dans le but d’optimiser leur parcours d’achat. De ce fait, les e-commerçants doivent tout mettre en œuvre afin d’établir des stratégies commerciales efficaces et satisfaisantes. Par exemple, on note que, pour faire des achats en ligne, pas moins de 62 % des e-acheteurs optent pour le mobile. 42 % d’entre eux l’utilisent pour la navigation sur les sites Web.

Selon le directeur de Commercial Europe du Sud chez Limelight Networks, il y a un grand nombre de consommateurs mobile (79 %) qui sont disposés à faire une bonne pub pour une enseigne qui leur a proposé une expérience d’achat satisfaisante.

Toutefois, il y a aussi des e-acheteurs (à hauteur de 22 %) qui sont insatisfaits des services mis en avant par les e-commerces. Certains d’entre eux n’hésitent pas à aller voir ailleurs si le site qu’ils visitent ne répond pas à leurs attentes. Par exemple, si les pages Web tardent à charger ou si les contenus des pages ne sont pas actualisés.

Du coup, pour éviter cela, il est important de cibler les soucis éventuels et de les éliminer. Pour ce qui est du temps de chargement, utiliser les protocoles modernes pour les améliorer sera avantageux. Eh oui, dans ce genre de cas, la technologie innovante vient à la rescousse des commerces en ligne. Cependant, le point important, c’est de prioriser le mobile et d’offrir une expérience client optimale via cet appareil.

e-shopping

Optimisez le parcours client sur mobile via la nouvelle technologie

 

Le commerce mobile gagne de plus en plus d’importance dans l’e-commerce

D’ici 4 ans, soit en 2021, on constatera probablement que le commerce mobile représente plus de 50 % de parts de l’e-commerce. Ce ne sera certainement pas une surprise, car déjà maintenant, on note que l’usage du smartphone lors des e-achats est fort élevé. L’ordinateur s’est même effacé devant sa cote auprès des e-consommateurs.

Considérons un moment les chiffres enregistrés relatifs aux ventes mobile en 2016. Eh bien, l’on aperçoit que dans certains pays comme la Corée du Sud, l’Inde et la Chine, la part du commerce mobile et déjà plus de 50 %.

C’est certainement dû à l’utilisation d’applications lors des achats en ligne, ce qui est une tendance grandissante aux quatre coins du globe. Effectivement, comparées aux navigateurs mobiles, les applis se démarquent pour faciliter les achats en ligne.

Pour ce qui est des dépenses faites via le portable l’an passé, elles ont atteint la somme de 1,18 billion de dollars. On s’attend donc à ce qu’en 2021, ce chiffre soit encore plus élevé. En France, le taux relatif aux achats en ligne faits via un appareil mobile est de 28 %, indiquant ainsi une croissance de 11 %.

Passons maintenant aux produits qui sont en tête de liste des cyberconsommateurs : habits, livres, jeux et électronique, entre autres, sont prisés par les acheteurs mobile. Ils trouvent que c’est pratique et ensuite, le fait de pouvoir effectuer une transaction en ligne, peu importe le lieu où ils se trouvent, c’est un bel atout.

Même si le commerce en ligne ne cesse de croître, il reste encore beaucoup à faire afin de satisfaire les clients.

En effet, on note que ces derniers sont préoccupés par la sécurité de leurs données personnelles lors des e-achats. C’est l’un des exemples d’améliorations qu’il faudra apporter dans ce secteur.

shopping-online-mobile

L’importance grandissante du m-commerce