L’e-commerce souffre de l’abandon de panier… des solutions existent !

Le secteur de l’e-commerce est atteint par un virus appelé l’abandon de panier. Est-ce grave ? Oh que oui ! Il faut dire que c’est un phénomène que de nombreux cybercommerçants déplorent parce que ça a tendance à faire chuter leur chiffre d’affaires. D’ailleurs, durant le 2e trimestre de 2016, on a noté que cette tendance avait atteint un taux de 90 %. Oui, c’est énorme, mais il y a certainement des moyens de contourner la situation.

Les e-commerçants peuvent miser sur le retargeting… mais qu’est-ce donc ? Tout simplement le fait de relancer les clients déserteurs. Effectivement, le fait d’avoir abandonné les paniers ne signifie pas forcément que les produits ne les intéressent pas. Il se peut qu’ils aient eu des imprévus et du coup aient mis de côté la commande. Il suffit donc de leur faire parvenir un petit mail afin de leur rappeler qu’ils ont des produits en attente.

Un autre souci qui peut freiner la bonne marche du processus de validation des commandes, c’est les modes de paiement. Si un client s’aperçoit que les étapes qu’il doit entreprendre ne sont pas hautement sécurisées, il fera sans doute marche arrière. Pour éviter ce genre de situation, assurez-vous que les services de facturation que vous proposez sont fiables. Vous pouvez faire de même avec les services de livraison, car c’est aussi un élément qui fait pencher la balance en faveur de la validation de la commande.

D’autres facteurs peuvent permettre aux clients de revoir leur panier, mais si déjà vous commencez par ces petites étapes, vos e-commerces pourront retrouver le sourire en voyant le taux de conversion grimper.

 

e-commerce-2016

Mettre en place des stratégies pour combattre l’abandon de panier, c’est possible

E-commerce : ce qui motive ou décourage les consommateurs à acheter en ligne

Il y a de nombreux facteurs qui poussent les internautes à s’attarder sur un site d’e-commerce ou alors à préférer une plateforme concurrente.

D’abord, il y a le contenu qui n’est pas toujours au goût des consommateurs. Cela arrive surtout quand il n’est pas complet. En effet, une fiche descriptive bien détaillée est bien vue par la communauté des acheteurs en ligne.

Le FAQ, c’est-à-dire, la foire aux questions, permet aux visiteurs de se renseigner sur une marque ou un produit en particulier, même si ce serait mieux d’avoir un chatbot, pour une interaction plus rapide avec un robot intelligent. Aussi, si un site ne possède pas ces éléments, les clients peuvent ne pas être satisfaits.

L’expérience client personnalisée peut faire pencher la balance en faveur de la validation d’une commande. Si le cyberconsommateur s’attarde sur cette question, il pourrait améliorer cette partie de son affaire.

Pour finir, la livraison est un moyen de fidéliser les cyberconsommateurs. Négliger de respecter le délai préétabli peut déplaire aux clients. De plus, optimiser cet élément est aussi important dans le commerce électronique.

paiementweb

E-commerce : pourquoi un site plutôt qu’un autre ?