Achats en ligne : le micropaiement offre un parcours client optimal

Si vous souhaitez faire des achats en ligne sans courir de risques sur le Net, vous pouvez opter pour le micropaiement. En effet, il s’agit d’une méthode de facturation que j’utilise moi-même pour effectuer des acquisitions de contenus numériques ludiques et je dois dire que j’en suis satisfaite. Il faut dire qu’auparavant, je ne me sentais pas vraiment protégée lorsque j’utilisais ma carte bleue pour me procurer des produits multimédias sur le Net. Désormais, c’est avec une tranquillité d’esprit que je suis en mesure de faire des microtransactions.

Je pense qu’il y a des formules adéquates pour tous les types d’achats que l’on souhaite faire. Du coup, si vous envisagez de mettre la main sur des items divertissants pour customiser votre mobile par exemple, vous pouvez essayer le SMS+. Ce dispositif est simple et ne requiert aucune saisie de votre part. Si vous avez repéré un produit en ligne, il vous suffit d’envoyer un message codé à son éditeur et cela fera office de validation de votre acquisition.

Eh oui, avec ce procédé, votre identification bancaire ne sera pas requise et vos données personnelles ne seront en aucun cas divulguées. Pour ce qui est de la facturation, elle se fera automatiquement via un débit sur la facture mobile. D’ailleurs, vous aurez même la possibilité de faire des e-achats et de suivre vos dépenses aisément via votre compte chez des opérateurs téléphoniques français tels qu’Orange, SFR, Free ainsi que Bouygues Telecom. Ainsi, faites votre e-shopping en toute quiétude en bénéficiant d’un parcours client optimal.

paiement-mobile

Les e-achats peuvent se faire facilement par micropaiement

 

Publicités

Contenus numériques : la microtransaction est efficace pour les acquérir

Vous avez envie de vous procurer des contenus numériques ludiques afin de customiser votre mobile ? La microtransaction peut vous y aider. En effet, cette méthode de facturation engendre de nombreux avantages qui faciliteront vos e-achats.

Commencez par vous inscrire auprès d’un opérateur téléphonique ; vous pouvez opter pour Orange, Free, SFR ou encore Bouygues Telecom. Suite à cette étape, vous serez en mesure d’accéder à votre espace client et de suivre vos dépenses mensuelles via votre facture mobile ou Internet.

En faisant des micropaiements, vous aurez également la possibilité de faire des acquisitions sur le Net sans avoir à saisir votre identification bancaire. Vos données personnelles ne seront pas non plus exigées. Ainsi, vous ne courrez pas de risques d’arnaques, car votre parcours sera hautement sécurisé.

Voyons à présent les appareils dont vous pourrez faire usage pour effectuer vos e-achats et e-paiements. Eh bien, avec cette méthode de règlement, vous pourrez utiliser un smartphone, une tablette ou même un ordinateur portable.

Pour en revenir aux contenus numériques divertissants, sachez que vous serez en mesure d’acquérir des jeux Java, de visionner des films en streaming ou encore de profiter de belles musiques (notamment en sonneries) via la microtransaction.

La facturation vous inquiète-t-elle ? Il n’y a pas de quoi ! Des prélèvements forfaitaires seront effectués automatiquement sur votre facture FAI (fournisseur d’accès à Internet) ou mobile. Cela vous évitera de vous tracasser concernant les délais pour le règlement des montants. Bien sûr, si vous découvrez une anomalie quelconque en suivant les transactions sur votre relevé, vous pourrez en parler à des conseillers qualifiés dans le micropaiement.

e-commercantLes avantages du micropaiement

 

Livraison : comment les e-acheteurs français préfèrent recevoir leurs colis ?

Après avoir fait des achats en ligne, l’étape suivante pour les e-consommateurs, c’est d’attendre leur livraison. Toutefois, tous n’optent pas pour la même façon de se faire livrer. Les Français, par exemple, ont une préférence bien plus prononcée pour la réception du colis directement chez eux, au travail ou dans un point relais. Il y en a d’autres qui optent pour le click&collect. Il s’agit de la récupération de la commande après avoir validé la transaction sur le site marchand et pour finir, une minorité choisit de se faire livrer en consigne. C’est ce qui ressort de l’enquête réalisée par l’Institut CSA (Conseil, Sondages et Analyses) pour la Fevad (Fédération du e-commerce et de la vente à distance).

livraison-modes

Les Français et leurs préférences pour les modes de livraison

E-commerce : ce qui motive ou décourage les consommateurs à acheter en ligne

Il y a de nombreux facteurs qui poussent les internautes à s’attarder sur un site d’e-commerce ou alors à préférer une plateforme concurrente.

D’abord, il y a le contenu qui n’est pas toujours au goût des consommateurs. Cela arrive surtout quand il n’est pas complet. En effet, une fiche descriptive bien détaillée est bien vue par la communauté des acheteurs en ligne.

Le FAQ, c’est-à-dire, la foire aux questions, permet aux visiteurs de se renseigner sur une marque ou un produit en particulier, même si ce serait mieux d’avoir un chatbot, pour une interaction plus rapide avec un robot intelligent. Aussi, si un site ne possède pas ces éléments, les clients peuvent ne pas être satisfaits.

L’expérience client personnalisée peut faire pencher la balance en faveur de la validation d’une commande. Si le cyberconsommateur s’attarde sur cette question, il pourrait améliorer cette partie de son affaire.

Pour finir, la livraison est un moyen de fidéliser les cyberconsommateurs. Négliger de respecter le délai préétabli peut déplaire aux clients. De plus, optimiser cet élément est aussi important dans le commerce électronique.

paiementweb

E-commerce : pourquoi un site plutôt qu’un autre ?