Commerce en ligne : quels produits accessibles ?

p-e-commerce

Réalisez des achats sans bouger de chez vous

En ce moment, le confinement a été bénéfique pour le commerce en ligne. Des milliers de consommateurs ont émis une préférence pour le virtuel afin de réaliser des achats en toute sûreté. Tout en restant chez eux, ils peuvent commander auprès de plusieurs plateformes e-commerce. Amazon assure toujours la livraison en France et ailleurs. Cela dit, sur celui-ci, les consommateurs peuvent acheter uniquement des produits jugés importants, à l’instar de la nourriture. Cdiscount et Darty ne dérogent pas à cette règle.

E-commerce : les innovations marquantes du NRF

E-commerce

Découvrez les innovations dans l’e-commerce

La nouvelle édition du NRF, le salon mondial du retail, a eu lieu récemment. Dans le cadre de cet évènement tournant autour des sites d’e-commerce, découvrez les tendances et les innovations marquantes :

  • l’expérience client sur mesure sera adoptée par l’enseigne Zebra ;
  • la collaboration entre Kroger et Microsoft donnera lieu à des bannières numériques dévoilant des publicités digitales ;
  • Ingenico lève le voile sur la création d’une carte de fidélité via une appli mobile.

Pour les retailers, l’année 2020 sera visiblement ponctuée par l’ère du numérique.

Médiamétrie : l’appli la mieux appréciée par les cyberconsommateurs

leboncoin.jpg

L’appli de Leboncoin a été téléchargée par d’innombrables mobinautes

Une étude a été menée par Médiamétrie relative à l’application qui remporte le plus de succès auprès des cyberconsommateurs. À l’ère du numérique, les achats connaissent une croissance significative sur le Net. Le mobile est utilisé non seulement pour passer des appels, mais aussi pour faire des acquisitions sur le Net.  En France, le leader de l’e-commerce Amazon a pu rivaliser avec ses concurrents. Et pour cause, son application mobile a été consultée par 10,7 millions d’internautes en juillet de cette année. Leboncoin et Veepee se sont également distingués auprès des mobinautes d’après Médiamétrie.

Achats de Noël : des conseils pour le shopping en ligne

ecommerce

Faites des achats de Noel au cours des soldes

Comptez-vous faire des achats de Noël dès le mois de novembre ? Aujourd’hui, les e-achats sont devenus courants auprès des consommateurs. Sur le Net, vous pourrez vous tourner vers diverses plateformes pour comparer le prix d’un produit en particulier. Mettez toutes les chances de votre côté afin de faire de bonnes affaires. Aussi, sachez que durant les fêtes de fin d’année, les soldes vous donneront la possibilité de faire quelques économies. Pour ce faire, consultez les newsletters de différents e-commerces pour rester à l’affût des promotions avant de procéder au shopping en ligne.

 

E-commerce : Amazon se transforme en canal marketing

Shopping.jpg

Amazon s’impose auprès des cyberconsommateurs

Une étude a été menée par « The Future Shopper 2019 » sur le parcours d’achat des acheteurs dans le secteur du e-commerce. Celle-ci révèle qu’Amazon est considéré comme étant un canal marketing par un grand nombre de cyber-acheteurs. Pour ces derniers, cette boutique qui s’est fait une réputation dans la vente en ligne est devenue un moteur de recherche fiable pour obtenir des informations sur les marques. Cette étude démontre aussi que plus de 2/3 des acheteurs sur le Net ont consulté les produits et les avis consommateurs sur Amazon au cours de leurs recherches.

 

Intelligence artificielle : comment est-ce utile dans le commerce ?

Depuis un bon bout de temps maintenant, on entend parler de l’Intelligence artificielle (IA), notamment dans l’e-commerce. En effet, cette technologie s’est fait une place dans ce secteur et c’est utile pour les acteurs qui y circulent. Par exemple, elle facilite le paiement grâce à la reconnaissance faciale dans certaines firmes.

Certes, on ne peut nier que l’IA joue un rôle important au sein d’une société, notamment en ce qui a trait à la relation client. Par exemple, elle permet de faire grimper le taux de conversion en analysant les données personnelles des consommateurs et en leur offrant des services sur mesure.

Grâce à cette démarche, les comportements des clients sont passés à la loupe. Les marchands peuvent ainsi connaître la préférence des clients pour des produits spécifiques et les notifier en cas de promos ou de la disponibilité de ces derniers.

Cependant, même si cela peut sembler une bonne chose pour la marque, il existe quelques risques de dissémination de données personnelles du côté des consommateurs. Il faut dire que cette intrusion ne plaît pas à tout le monde, mais ils sont plutôt conciliants si la fréquence des envois est modérée.

Selon Flavien Neuvy, chef de l’Observatoire Cetelem, même si le commerce en ligne a vu les débuts de l’IA, désormais, c’est au tour de commerce traditionnel de gérer ce nouvel outil. Savoir maîtriser l’Intelligence artificielle peut rapporter gros à une firme, mais il faut tout de même être prudent avec les données des consommateurs. En somme, le monde du commerce a une alliée de taille pour l’aider à avancer.

ia

e-Commerce : l’Intelligence Artificielle décortiquée

 

 

 

Les dépenses en ligne : des chiffres hallucinants en France

Selon une étude faite par la Fevad (Fédération du e-commerce et de la vente à distance), l’an passé, l’e-commerce a affiché des chiffres impressionnants en ce qui concerne les dépenses en ligne, soit 80 milliards d’euros. Or, on note que cette tendance ne cesse de croître et les commandes vont bon train, surtout pour ce qui est des achats vestimentaires. Toutefois, malgré cela, les habitants de l’Hexagone continuent de lire les avis des clients afin de savoir ce qu’ils pensent des produits avant de les acquérir. Autre élément qui a contribué à l’essor de l’e-commerce, c’est le mobile. De bien des façons, cet appareil a contribué à la présence régulière des internautes sur la Toile.

cybernautes

 

L’Internet attire de plus en plus les consommateurs français

Le mobile : comment est-il utilisé par les habitants de France ?

Suite à une analyse faite par le comparateur de prix idealo, on note que le mobile a joué un grand rôle dans le commerce en ligne, notamment en France. Ainsi, on note que les consommateurs hexagonaux utilisent grandement le terminal Android (60 %) pour les e-achats, alors que 40 % seulement penchent pour iOS.

Pour ce qui est des tablettes tactiles, 38 % se tournent vers celles d’Apple alors que 20 % optent pour celles utilisant le système d’exploitation de Google pour acquérir un produit sur le Net. En poursuivant son étude, idealo a découvert que la tendance de consommation pour les acheteurs mobile atteint son summum à 13, 21 et 22 heures. Pour ce qui est des acquisitions sur le Net, c’est avant la pause déjeuner et avant de quitter le bureau.

Quant aux marques de mobile, il y a au moins 38,64 % des Français qui optent pour l’iPhone et 32,73 % sont plus friands de Samsung. Ils sont suivis de 4,40 % pour Huawei, 3,40 % pour Sony et 1,88 % pour Asus. Quant aux transactions réalisées sur chacun de ces appareils, on constate que Samsung vole la vedette avec 31 %, laissant l’iPhone et Huawei à la traîne avec 29 et 4 % respectivement.

Concernant les utilisateurs de l’iPhone, ils enregistrent un panier moyen de 800 euros, alors que ceux sur smartphone LG sont estimés à 794 euros et Sony à 756 euros. De nombreuses recherches sont aussi faites sur le mobile comme les ordinateurs portables, entre autres.

 

mobile-utilisation-france

Le mobile et son usage par les Français

e-commerçants : booster vos ventes, c’est possible…

Nombreux sont les aspirants e-commerçants qui pensent que le travail s’arrête une fois que le site est activé. D’autres qui sont déjà des cybermarchands certifiés ne voient pas comme une nécessité de valoriser leurs marques et produits à travers une bonne campagne marketing. C’est une grosse erreur ! Il est sans conteste que la concurrence fait rage sur la Toile et pour parvenir à sortir du lot, des stratégies doivent être adoptées. C’est pourquoi vous devriez trouver les points suivants d’une grande utilité :

Il est vrai que vous pouvez recevoir pas mal de visiteurs sur votre site de vente, mais ne vous leurrez pas, ce n’est pas forcément dans l’intention de commander qu’ils ont atterri chez vous. Ils ont probablement reçu un message promotionnel ou ont vu une pub sur les réseaux sociaux qui a suscité leur curiosité. Le grand challenge sera à présent de les convaincre de flâner sur votre plateforme, de choisir un produit et de se l’approprier. Pour ce premier contact, vous pouvez leur offrir des cadeaux ou proposer des remises. Cela pourrait éventuellement les pousser à l’achat.

En revanche, s’il s’agit de vos clients et que vous avez déjà leur e-mail par exemple, n’hésitez pas à les relancer. Notifiez-les de vos promos ou autres événements intéressants. L’e-mail marketing sera un bon allié pour les attirer vers vos produits. Idem pour les newsletters qui peuvent inciter les clients qui ont délaissé leurs paniers, à y revenir. Pour ce qui est du marketing, utilisez les moyens technologiques à votre disposition comme la publicité Facebook.

En cette nouvelle année, n’hésitez pas à mettre toutes les chances de votre côté pour booster votre e-commerce et faire grimper vos ventes.

e-commerce-grimpe.
Des conseils stratégiques pour booster votre e-commerce

 

 

Soldes d’hiver : l’Internet est plus prisé que les points de vente

Durant la période des soldes d’hiver, on doit s’attendre à voir les consommateurs français se diriger davantage sur le Net pour leurs emplettes. En effet, selon un sondage fait par la CSA pour la Fevad (Fédération du e-commerce et de la vente à distance), ils sont pas moins de 77 % à favoriser cette pratique.

 

En effet, les habitants de l’Hexagone se servent de plus en plus du Web afin de préparer leurs achats durant les soldes. Le rapport indique d’ailleurs qu’il y a une hausse dans cette activité durant cette année 2018, en comparaison aux années précédentes. En outre, on constate que les femmes sont encore plus enclines à s’y adonner, tout comme les personnes de 35 à 49 ans.

 

Cette tendance est motivée par plusieurs raisons, la principale étant de ne pas perdre de temps. Ensuite, les e-acheteurs trouvent beaucoup mieux d’acheter en ligne, car cela leur permet d’éviter les bousculades dans les magasins. Pour ce qui est des prix, il s’avère qu’ils sont plus avantageux sur la Toile et cela est grandement apprécié chez les hommes.

 

Vient ensuite la question du budget que consacrent les cyberconsommateurs français aux soldes cette année… Il s’élève à 216 euros. C’est également une augmentation en comparaison aux années écoulées. Considérant les produits qui sont ciblés par les e-consommateurs, on s’aperçoit que certains sont plus prisés que d’autres. Par exemple, leurs achats en ligne tendront à prendre la direction des sections « Vestimentaire », « Jeux et jouets » et « Électroménager », entre autres. En revanche, les articles de la catégorie « Bijoux », « Chaussures » et « Soins et beauté » n’auront pas beaucoup de visites cette année.

Pleins feux sur la tendance d’achat durant les soldes d’hiver