Commerce : quand l’intelligence artificielle s’impose dans ce secteur…

Une étude a été menée par Infosys sur l’intégration de l’intelligence artificielle (IA) dans le monde du commerce et il est à noter que plus de 8 firmes sur dix sont concernées par des projets stratégiques impliquant cet outil. En effet, des développements de machine learning, ainsi que de raisonnement automatisé, entre autres, sont en cours au niveau international dans des sociétés comprenant 500 à + de 5000 employés.

Ainsi, l’enquête en question a permis de recueillir les avis de dirigeants d’entreprises ainsi que de responsables informatiques dans des pays tels que la France, l’Inde, la Chine, l’Australie, les États-Unis, le Royaume-Uni, de même que l’Allemagne.

Ainsi, ce sondage nous apprend que 66 % de ces dirigeants se servent de l’intelligence artificielle pour robotiser des tâches routinières ou inutiles.

Quant aux firmes qui sont dans une phase avancée par rapport à leurs projets d’IA, on note que le développement de cet outil au sein de leurs entreprises leur permet de se démarquer.

Il y a aussi plusieurs secteurs comme la banque/assurance, le commerce de détail, la santé, les télécoms ainsi que les médias qui utilisent l’IA sous forme de chatbots pour améliorer l’expérience client.

Alors, peut-on dire, en se basant sur le rapport de cette enquête, que le développement de cette innovation a permis aux commerces de faire des bénéfices ? Oui, c’est le cas, car les clients sont fidélisés et la productivité est en hausse. Ensuite, un gain de temps est enregistré et 73 % des dirigeants ont déjà changé leur façon de gérer leurs affaires.

Certes, dans plusieurs cas, on note une appréhension de la part des employés, qui craignent que cette innovation ne leur coûte leur emploi, mais les employeurs pensent qu’au contraire, grâce à l’intelligence artificielle, de nouvelles opportunités seront exploitables.

intelligence-artificielle

L’importance de l’Intelligence artificielle pour les entreprises

Relation client : les exigences des Français

Force est de constater que la relation client n’est pas quelque chose que les e-consommateurs prennent à la légère. En effet, ils sont nombreux à baser leur confiance dans les marques, sur certains critères bien définis. Or, si ces derniers ne sont pas respectés, il est fort probable que les cyberconsommateurs aillent voir ailleurs. C’est ce qui ressort de l’analyse faite par SAP Hybris Consumer Insights 2017. Faisons donc un tour d’horizon afin de mieux cerner les chiffres représentant le nombre de français et leurs critères relatifs à la communication avec les marques :

  • 71 % des habitants de l’Hexagone sont prêts à fournir leurs données personnelles aux cybermarchands si cela leur permet de bénéficier d’une expérience d’achat Toutefois, il est à noter que, si cela concerne les e-commerces transfrontaliers, seulement 59 % d’entre eux sont disposés à franchir ce pas ;

 

  • D’autres, à hauteur de 53 %, acceptent de communiquer leur e-mail adresse, alors que 37 % seulement sont partants pour partager leurs historiques d’achats ;

 

  • En ce qui concerne leur numéro de portable, c’est probablement par ce moyen que les consommateurs souhaitent le plus être contactés. Cependant, cette démarche de la part des clients est accompagnée d’une condition, à savoir, une bonne gestion de la fréquence des appels ;

 

  • Communiquer les données est une étape que les Français acceptent volontiers de suivre dans la mesure où la protection de leurs données est garantie. En effet, 60 % d’entre eux considèrent que c’est une condition sine qua non de leur relation avec les marques.

 

Voici donc quelques points qui donnent un aperçu des éléments favorisant une bonne communication. Les marques doivent donc tout mettre en œuvre pour les appliquer de manière satisfaisante sous peine de voir les cyberconsommateurs les quitter.

 

relation-client

e-commerce : l’importance de la communication

 

La relation client : des astuces pour l’améliorer

Vous avez envie d’optimiser la relation client ? Dans ce cas, pensez à personnaliser votre commerce. En effet, cela vous permettra de sortir du lot, car vous l’avez certainement remarqué, la concurrence est rude. Afin de vous aider dans cette démarche, voici quelques conseils qui peuvent vous être utiles :
C’est un phénomène courant dans le secteur du commerce en ligne de voir des consommateurs insatisfaits qui tournent le dos à une marque parce qu’ils estiment que leurs suggestions n’ont pas été considérées. Il y en a même qui abandonnent le site Web, car ils n’ont pas pu trouver facilement ce qu’ils recherchaient. De ce fait, il est important de mettre l’accent sur l’amélioration de l’expérience client si vous ne voulez pas les perdre au profit de vos concurrents. D’ailleurs, commencez donc par observer ces derniers afin de proposer des offres plus alléchantes que les leurs.

Vous pouvez par exemple proposer des prix plus abordables, un design plus attirant et surtout une relation client personnalisée et agréable. Il faut, pour ce faire, penser à sonder les préférences ou encore le comportement des clients. Cela vous évitera de leur envoyer des propositions qui ne cadrent pas avec leurs attentes.

Nombreuses sont les stratégies que vous pouvez adopter afin de fidéliser votre clientèle. Parmi les plus utilisées par les commerçants, il y a les promos, les ventes privées ainsi que les cadeaux. Cela fait également toujours plaisir aux clients si vous les prévenez d’un souci quelconque par rapport à leur commande, notamment en ce qui a trait à la livraison.

Bien entendu, si par la même occasion, vous pouvez offrir des solutions à ces problèmes, comme des dédommagements, le parcours client sera des plus agréables. Voici donc quelques trucs qui vous permettront de personnaliser votre commerce en ligne et d’optimiser la relation client afin de satisfaire votre clientèle.

experience-client

Quelques astuces pour optimiser votre relation client

 

Le chargement des pages Web : la satisfaction des clients en dépend

Le saviez-vous ? Le temps de chargement des pages Web constitue un critère sur lequel se basent les clients pour déterminer la qualité d’un site d’e-commerce. Pour avoir une idée de ce que la satisfaction du client implique, basée sur ce raisonnement, la firme Netvigie a fait une analyse pour connaître la position des marques et savoir si elles mettent tout en œuvre pour répondre aux attentes des consommateurs. Ainsi, pour effectuer cette étude s’étalant de janvier à juillet 2017, cette société a sondé 50 e -commerces et il en ressort quelques informations pertinentes.

D’abord, il est sans conteste qu’un client non satisfait peut sans hésiter se tourner vers d’autres e-commerces. Pourquoi une décision si radicale ? Eh bien, ils s’attendent toujours à obtenir des services de qualité. Du coup, si ce n’est pas présent dans leur parcours d’achat, à commencer par les pages du site qui ne s’ouvrent pas rapidement, il y a de grandes chances pour qu’ils aillent vers la concurrence. L’impact se fera donc sentir sur le taux de conversion ainsi que sur les indicateurs clés de performance (ICP), entre autres.

Toujours dans l’optique de proposer un parcours client satisfaisant, les marques doivent donc veiller à ce que les pages soient analysées, de sorte à les rendre plus performantes. C’est sans doute une des premières étapes à entreprendre. En effet, il est évident que si c’est négligé, le chiffre d’affaires de la marque s’en trouvera impacté de manière négative. Par conséquent, mieux vaut prendre le temps de vérifier le temps de chargement et de l’optimiser au maximum afin de procurer une expérience client irréprochable aux consommateurs.

e-commerce-innovation

L’optimisation des pages : une démarche favorisant la satisfaction des clients  

 

Micropaiement : à la découverte de cette méthode de facturation…

Vous avez envie de mieux comprendre le micropaiement et de connaître les avantages qu’entraîne cette méthode de facturation en ligne ? Dans ce cas, ce billet va vous éclairer. En effet, il s’agit d’une solution que j’ai découverte à travers un forum, il y a de cela un bon bout de temps. Depuis, je fais régulièrement des microtransactions lorsque je dois régler mes achats en ligne.

Il faut dire qu’auparavant, je ne savais pas vraiment ce qu’impliquait l’utilisation du SMS+ ou de l’Internet+. C’est pour ça que pendant un bon moment, j’utilisais ma carte de crédit, mais ensuite, toutes les contraintes que cela génère ne m’emballaient pas du tout, notamment en ce qui a trait à la saisie de mes données personnelles.

Ainsi, grâce aux discussions que j’ai pu suivre sur cette plateforme d’échange, j’ai compris qu’il était avantageux d’utiliser le SMS+ et l’Internet+ lors de mes acquisitions en ligne. Je vous énumère quelques-uns des avantages ci-dessous :

  • S’enregistrer auprès d’un opérateur téléphonique est important avant de faire des micropaiements. Pourquoi entamer sa démarche ? Simplement parce que cela permet aux consommateurs de suivre leurs dépenses mensuelles régulièrement. Par conséquent, ils seront à même de relever des anomalies dans les prélèvements forfaitaires (s’il y en a) ;
  • Il est possible de se procurer divers contenus numériques ludiques via cette méthode. Par exemple, les friands de jeux Java peuvent se faire plaisir facilement, idem pour ceux qui sont fans de sonneries, de logos ou de fonds d’écran ;
  • Pour finir et non des moindres, comme susmentionné, les microtransactions ne requièrent aucunement la saisie des informations confidentielles des consommateurs, notamment celles relatives à leur identification bancaire.

Ainsi pour avoir une expérience client optimale, la microtransaction est idéale.

paiementweb

Simplifiez votre e-shopping grâce au micropaiement

 

Le commerce mobile et les stratégies qu’il requiert…

Force est de constater que le commerce mobile fait de plus en plus parler de lui. En effet, grâce au smartphone, le commerce en ligne se porte de mieux en mieux, car les cyberconsommateurs se tournent désormais vers cet appareil pour se rendre en ligne. Toutefois, il va sans dire qu’ils s’attendent à ce que des technologies innovantes leur soient proposées dans le but d’optimiser leur parcours d’achat. De ce fait, les e-commerçants doivent tout mettre en œuvre afin d’établir des stratégies commerciales efficaces et satisfaisantes. Par exemple, on note que, pour faire des achats en ligne, pas moins de 62 % des e-acheteurs optent pour le mobile. 42 % d’entre eux l’utilisent pour la navigation sur les sites Web.

Selon le directeur de Commercial Europe du Sud chez Limelight Networks, il y a un grand nombre de consommateurs mobile (79 %) qui sont disposés à faire une bonne pub pour une enseigne qui leur a proposé une expérience d’achat satisfaisante.

Toutefois, il y a aussi des e-acheteurs (à hauteur de 22 %) qui sont insatisfaits des services mis en avant par les e-commerces. Certains d’entre eux n’hésitent pas à aller voir ailleurs si le site qu’ils visitent ne répond pas à leurs attentes. Par exemple, si les pages Web tardent à charger ou si les contenus des pages ne sont pas actualisés.

Du coup, pour éviter cela, il est important de cibler les soucis éventuels et de les éliminer. Pour ce qui est du temps de chargement, utiliser les protocoles modernes pour les améliorer sera avantageux. Eh oui, dans ce genre de cas, la technologie innovante vient à la rescousse des commerces en ligne. Cependant, le point important, c’est de prioriser le mobile et d’offrir une expérience client optimale via cet appareil.

e-shopping

Optimisez le parcours client sur mobile via la nouvelle technologie

 

La boutique traditionnelle et l’e-commerce au service des clients

Commerce en ligne et boutique traditionnelle n’ont semble-t-il jamais été sur la même longueur d’onde. Pourtant, si l’on creuse un peu, on s’aperçoit qu’ils ont quelque chose en commun : le client.

Pour ce qui est de l’e-commerce, on voit qu’il ne chôme pas, car il est toujours en quête de nouveautés  afin d’intégrer le modernisme dans le parcours client. En revanche, les commerçants traditionnels s’accrochent encore et toujours à l’ancienneté, à leurs magasins physiques et leurs styles de services.

Si l’on considère ces deux pôles séparés, on s’aperçoit qu’ils peuvent s’unir au profit du consommateur. Nous avons pour exemple le Whole Foods Market qui a été récemment racheté par Amazon. En effet, malgré une technologie avancée dans le but de satisfaire la clientèle, la question de la livraison dans des conditions optimales a poussé cette firme à revoir la position des boutiques physiques.

Eh oui, avoir un point de vente à proximité est donc un avantage. D’autres ont essayé la méthode du click & collect, ce qui a encore une fois mis en évidence le fait que le commerce en ligne peut marcher de pair avec les magasins traditionnels.
Répondre aux attentes des clients lorsqu’on a un commerce en ligne n’est pas une mince affaire, notamment à cause de la concurrence. C’est aussi difficile d’optimiser sa visibilité sur le Net. C’est vrai que lorsque l’on se lance dans ce type de transactions, on pense aux applis mobile, au suivi de commande ou encore au service client réactif que l’on pourrait proposer, entre autres.

Eh bien, toutes ces idées sont bonnes et exploitables, mais il est fréquent de voir qu’ensuite, les marques se tournent vers les points de vente physiques. En conclusion, le commerce en ligne et le traditionnel sont utiles pour optimiser l’expérience client, l’un ne va pas sans l’autre.

e-achat-v-s-achat-en-magasin

La boutique traditionnelle et l’e-commerce au service des clients

 

 

La satisfaction des clients est au cœur de la préoccupation des marques

 

Nombreuses sont les firmes pour qui la satisfaction des clients est une priorité. Elles essayent donc par tous les moyens de faire en sorte d’optimiser le parcours d’achat de ces derniers. Toutefois, même si cette intention est louable, est-ce vraiment aussi facile que cela d’atteindre cet objectif ? Voyons ce qu’il en est exactement !

Il faut savoir que même si la politesse exige qu’un rafraichissement soit offert aux clients que ce soit dans une banque ou ailleurs, cela ne suffit pas pour que l’expérience client soit optimale. Si par exemple, votre rendez-vous s’est mal passé sur plusieurs autres points, la boisson ne changera en rien ce résultat. Ce qui importe donc pour le visiteur ou acheteur potentiel, c’est d’avoir une bonne communication avec la marque.

On peut dire que de ce côté-là, ça ne manque pas. En effet, avec la digitalisation, il existe désormais de multiples canaux permettant de mettre en contact une enseigne et sa clientèle. Parmi les plus connus (WhatsApp, Facebook Messenger ou encore E-mail), il y a les réseaux sociaux. Oh, que deviendrait-on sans ces plateformes d’échange ? Ce sont des outils devenus désormais indispensables afin de permettre aux marques de réagir aux avis des clients.

Pour répondre aux attentes des clients, il est donc important pour les marques d’aligner leurs stratégies commerciales à ces demandes, qui soit dit en, sont de plus en plus exigeantes. De ce fait, trouver des solutions efficaces et dans les meilleurs délais, c’est ce qui doit être la préoccupation des entreprises telles qu’Amazon, entre autres. Toutefois, elles ne feront pas tous ces efforts pour rien… au final, ça rapportera gros d’avoir des clients fidèles et de pouvoir en attirer d’autres.

 

avis-client-negatif

Une expérience client optimale attire et fidélise la clientèle

Expérience client v/s produit de qualité : qu’est-ce qui attire le consommateur ?

De nos jours, faire de la pub n’a pas beaucoup d’importance pour promouvoir une marque ou un produit, car avec les applis et les réseaux sociaux, les e-commerçants peuvent se démarquer, en gardant en tête l’expérience client. Il est certain que la satisfaction du service ramènera les e-acheteurs sur votre site, mais, ce qui est encore plus probable, c’est qu’il parlera de son parcours d’achat autour de lui.

En effet, de bouche à oreille, les bonnes pubs tracent leur route. Si c’est positif, ce sera un plus, mais si un client est mécontent, le même processus est entamé, mais cette fois, la nouvelle se répandra beaucoup plus rapidement. Fidéliser les clients ou en attirer de nouveaux, c’est une question d’optimisation du service offert.

Voici donc quelques astuces qui pourraient servir à améliorer le service auprès de la clientèle :

  • Via des applis, il est désormais possible de prendre des photos de chaque produit et de les présenter plus facilement aux acheteurs potentiels.
  • Suivre la commande depuis sa validation jusqu’à la livraison en temps réel est un élément qui plaira au consommateur.
  • Un partage d’expérience est important et placer un coin sur le site pour optimiser cette option sera fortement appréciée.
  • Pour comprendre le client, répondre à ses besoins et savoir s’il en est satisfait, un bilan doit être fait à chaque point de contact.
  • Acheminer un produit et s’assurer du réapprovisionnement, c’est ce qui est attendu de la chaîne logistique suite à une vente en ligne et le même principe s’applique lorsqu’un article est retourné.

Pour résumer, afin de gagner des parts du marché et se démarquer face à ses compétiteurs, l’e-commerce devra se focaliser sur l’optimisation de l’expérience client. Négliger de le faire risque de ne pas encourager les achats et favorisera ainsi la concurrence.

mobile-mode

Le smartphone : un outil utile pour les mobinautes lors des e-achats

Il est évident que le smartphone est un appareil générant énormément de trafic sur le Net. Le parcours d’achat se fait grandement à travers cet outil, alors si vous avez envie de booster le nombre de conversions sur mobile, vous pouvez mettre en pratique les conseils suivants :

  • Adapter votre site à l’achat nomade améliorera l’expérience client.
  • Une bonne présentation fera mouche, mais il faut aussi qu’elle soit ciblée. La clientèle visée doit avoir des contenus qui lui sont adressés.
  • Les modes de paiement peuvent être simplifiés et le parcours d’achats pourrait également devenir plus agréable.
  • Il est bon de s’assurer que les balises title et description soient bien optimisées.
  • Inclure un sitemap sur votre site permettra à Google de connaître le plan de ce dernier et de l’utiliser pour vous donner de la visibilité.
  • Les pages ne doivent pas charger trop longtemps, au risque de lasser les mobinautes.
  • Le SMS Marketing peut aussi être d’une aide certaine dans le m-commerce.

Avec ces conseils, lancez-vous et améliorez votre plateforme afin d’y attirer un max de mobinautes !

boutique-en-ligne.PNG

Le smartphone : un outil utile pour les mobinautes lors des e-achats