Le commerce mobile gagne de plus en plus d’importance dans l’e-commerce

D’ici 4 ans, soit en 2021, on constatera probablement que le commerce mobile représente plus de 50 % de parts de l’e-commerce. Ce ne sera certainement pas une surprise, car déjà maintenant, on note que l’usage du smartphone lors des e-achats est fort élevé. L’ordinateur s’est même effacé devant sa cote auprès des e-consommateurs.

Considérons un moment les chiffres enregistrés relatifs aux ventes mobile en 2016. Eh bien, l’on aperçoit que dans certains pays comme la Corée du Sud, l’Inde et la Chine, la part du commerce mobile et déjà plus de 50 %.

C’est certainement dû à l’utilisation d’applications lors des achats en ligne, ce qui est une tendance grandissante aux quatre coins du globe. Effectivement, comparées aux navigateurs mobiles, les applis se démarquent pour faciliter les achats en ligne.

Pour ce qui est des dépenses faites via le portable l’an passé, elles ont atteint la somme de 1,18 billion de dollars. On s’attend donc à ce qu’en 2021, ce chiffre soit encore plus élevé. En France, le taux relatif aux achats en ligne faits via un appareil mobile est de 28 %, indiquant ainsi une croissance de 11 %.

Passons maintenant aux produits qui sont en tête de liste des cyberconsommateurs : habits, livres, jeux et électronique, entre autres, sont prisés par les acheteurs mobile. Ils trouvent que c’est pratique et ensuite, le fait de pouvoir effectuer une transaction en ligne, peu importe le lieu où ils se trouvent, c’est un bel atout.

Même si le commerce en ligne ne cesse de croître, il reste encore beaucoup à faire afin de satisfaire les clients.

En effet, on note que ces derniers sont préoccupés par la sécurité de leurs données personnelles lors des e-achats. C’est l’un des exemples d’améliorations qu’il faudra apporter dans ce secteur.

shopping-online-mobile

L’importance grandissante du m-commerce

Publicités

Achats en ligne 2016 : un record enregistré par les Français

En 2016, les achats en ligne ont connu une belle croissance. On note que l’e-commerce a atteint un chiffre de 72 milliards d’euros. Pour ce qui est de la France, le pourcentage d’e-achats était de 8 %. On constate que la tendance est à l’utilisation du smartphone pour les dépenses sur Internet. D’après le rapport de la FEVAD (Fédération du e-commerce et de la vente à distance) à ce sujet, il semblerait que ce soit un record, car cette progression des ventes est de 15 % dans l’Hexagone sur une période d’un an.

Désormais, le taux représentant les e-acheteurs sur mobile est de 80 %. Cela équivaut à pas moins de 36,6 millions de commandes passées via de simples clics. Cette analyse montre que 28 transactions en moyenne ont été effectuées par les mobinautes l’an passé. Si l’on passe à la loupe les produits qui ont eu la côte durant cette période, on voit que ceux concernant la mode étaient en tête de liste. Pour ce qui est des plateformes de vente, on retrouve Amazon, bien entendu, talonné par Cdiscount et Fnac.

Si l’on considère le chiffre d’affaires représentant les e-achats via le mobile, la Fevad nous indique qu’ils sont de 11 milliards d’euros. Eh oui, il y a au moins 9,3 millions de Français qui ont contribué à ce résultat grâce à un achat via leur mobile. Pour finir, il est à noter que grâce à cette croissance, le commerce en ligne se porte bien. D’ailleurs, en 2016, on a constaté une hausse dans le nombre d’effectifs recrutés par 54 % des sites et 48 % d’entre eux vont continuer sur cette lancée !

paiementweb

Les e-achats effectués par les Français en 2016

France : zoom sur le comportement des e-acheteurs sur ce territoire

La firme Idealo a effectué une étude sur le comportement des e-acheteurs en France, ainsi que dans d’autres pays d’Europe. Il en ressort que divers éléments permettent de distinguer les cybernautes et leurs tendances. Pour vous en donner un aperçu, vous pouvez jeter un œil aux points suivants :

  • Le comparateur des prix a sondé les habitudes des hommes et des femmes. Le résultat est qu’un nombre plus conséquent d’acquisitions en ligne est effectué par les hommes, soit 62 % contre 38 %. Cette analyse se base sur les statistiques pour plusieurs pays d’Europe et on note une remontée dans le taux d’achat chez les femmes en Espagne avec 46 %.
  • L’âge des consommateurs a aussi été pris en compte lors de cette étude. Ainsi, le rapport montre que les personnes de 35-44 ans sont plus enclines à faire des e-achats et sont talonnées par les 24-35. Pour ce qui est des seniors (55-64), ils sont plus actifs dans les commandes que les jeunes adultes (18-24).
  • Un autre point étudié est les différents supports utilisés pour les e-achats. On note que le PC est beaucoup plus utilisé durant les jours de semaines ouvrables. En effet, son taux d’utilisation est de 69 %. En revanche, durant le week-end, le mobile prend la relève et permet à un grand nombre de mobinautes de faire des acquisitions. D’ailleurs, il est aussi mis en avant que les appareils Android ont plus la cote que ceux axés sur iOS.

Voici donc ce que nous pouvons découvrir sur les tendances des cyberconsommateurs dans l’Hexagone et un peu partout en Europe.

 e-commercant

Le comportement des e-consommateurs dans l’Hexagone

France : zoom sur la consommation de produits culturels

La firme SuperData a fait une étude sur la consommation de produits culturels numériques en France. Il en ressort que les dépenses mensuelles pour l’acquisition de ces items s’élèvent à 41 euros.

En effet, les jeux vidéo par exemple (sur mobile, PC ou consoles) engendrent une belle somme. D’ailleurs, rien que sur smartphone, la consommation de ce type de divertissement est de 75 %.

Pour ce qui est des films, YouTube talonne Netflix, qui remporte les suffrages en ce qui a trait aux préférences des habitants de l’Hexagone. Musiques et livres numériques font aussi partie des achats faits par ces consommateurs et dépendant de leurs tendances, les coûts sont assez élevés.

L’analyse faite par SuperData montre que la consommation de tous ces produits culturels a propulsé la France à la 3e place en Europe.

produits-culturels-multimedia

Les produits culturels : quelle en est la consommation par les Français ?

La Redoute ouvre les portes de sa nouvelle boutique, La Redoute Intérieurs

Vous avez l’habitude de faire des achats chez La Redoute ? Eh bien, pour vos décorations, vous pourrez désormais vous rendre dans sa nouvelle boutique baptisée La Redoute Intérieurs, dont les activités seront justement centrées sur la déco. Cette marque vient rejoindre une autre qui a vu le jour en 2015 et qui connaît pas mal de succès, l’AM.PM. Si le lancement de La Redoute Intérieurs est concluant, la France entière pourra bénéficier de ses produits. Ce nouveau magasin proposera des produits qui peuvent être également commandés sur le site Web. On peut dire que La Redoute se porte bien, en termes de chiffre d’affaires et souhaite que ça continue.

la-redoute

La nouvelle boutique de La Redoute a été inaugurée à Paris

Nintendo : son application Miitomo débarque bientôt en France

Bonne nouvelle pour les fans de Nintendo qui attendaient la sortie de sa nouvelle appli Miitomo en France : ce sera bientôt chose faite ! Eh oui, c’est demain, le 31 mars que ce ludiciel comprenant trois fonctionnalités débarquera dans l’Hexagone. Les Français pourront alors l’essayer sur leur iPhone ou Android. Ayant séduit les gamers au Japon, cette appli demandera aux joueurs de créer un avatar et de l’habiller. Ils pourront ensuite l’utiliser pour des interactions entre amis. Pour ce faire, des micropaiements peuvent être utilisés ou encore la monnaie virtuelle du jeu acquise grâce aux interactions entre amis. Ne manquez pas de vous procurer Miitomo lors de sa sortie.

 

application-miitomo

L’application Miitomo de Nintendo bientôt en France

France : un pays où l’e-commerce a une belle croissance !

Ces dix dernières années, la France a abrité pas mal de secteurs et le commerce en ligne est l’un des plus prometteurs en termes de croissance. D’après une étude de la FEVAD (Fédération du e-commerce et de la vente à distance), au cours de cette période, l’on a pu constater une évolution dans ce domaine. Conséquemment, les chiffres représentant les achats des Français s’élèvent à 65 milliards d’euros. Une augmentation dans le nombre de sites de commerce en ligne fraîchement lancés, ainsi que les places du marché qui ne cessent de se développer contribuent à accroître les ventes. Le commerce électronique est un secteur en plein essor et des acteurs ayant réussi dans ce milieu sont entre autres, FNAC (fédération nationale d’achats), Amazon et Cdiscount. Pour finir, il faut savoir que les jeunes ne sont pas les seuls à acheter en ligne. Les seniors font aussi partie de la grande famille des cyberacheteurs, qui est évalué à 36 millions à ce jour.

achats-en-ligne

L’e-commerce est dans son élément en France

E-commerce : le mobile contribue à sa croissance…

Après avoir fait une analyse sur l’e-commerce, Criteo présente un rapport indiquant que le mobile a grandement contribué au développement de ce secteur. De même, les applications mobiles ont également impacté le parcours d’achat. Conséquemment, il y a au moins 3 tendances à observer en France :

  • Le m-commerce joue un rôle primordial pour le développement du commerce en ligne
  • Une approche plus centrée sur le client, le customer centric est dans favorisée
  • Les transactions cross-device sont effectuées de plus en plus via smartphone
  • solutions-de-paiement

Le mobile : présent au coeur du commerce en ligne

L’e-commerce : un domaine exploité par les jeunes et les seniors

Il n’y a certainement pas d’âge pour se lancer dans l’e-commerce. En effet, c’est le constat que fait Oxatis dans son rapport, qui indique que le commerce en ligne est géré par les jeunes comme par les seniors. De plus, en France, cette communauté de commerçants ayant passé la cinquantaine est de plus en plus intéressée à créer une entreprise en ligne, à proposer des sites mobiles ou encore à proposer leurs services au niveau international. Il est à noter que les seniors sont vraiment actifs dans ce milieu et d’ailleurs, ils contribuent grandement à la hausse de son chiffres d’affaires en France. Les sites suivants ont vu le jour grâce à ces patriarches du commerce en ligne : Lesjardinsdelacomtesse.com, Shopevasion.fr ou encore Rizen-sans-gluten.com.

rizen-sans-gluten

Les séniors : très actifs dans l’e-commerce

 

M-commerce : quelle est la tendance pour la France ?

Suite à une étude de Criteo sur le m-commerce, comprenant 1,7 milliard de transactions en 2015, on constate que c’est un secteur en plein essor, mais en même temps, le marché français est quelque peu à la traîne comparé à d’autres pays. Eh oui, seulement une transaction sur quatre a été faite sur mobile en France, alors qu’en 2014, le taux de vente mobile était de 21 %. Il est à noter également que les Français optent plus pour les smartphones que pour les tablettes. Le Cross-Device a aussi joué un rôle important. En effet, grâce à ça, les ventes ont pu être effectuées à partir de plusieurs supports notamment le mobile, la tablette et l’ordinateur. Pour info, le m-commerce est dominé par la vente d’applications mobiles. Ces dernières contribuent entre autres à un fort taux de conversions.

les-solutions-de-paiement

La tendance du m-commerce en France