e-commerce : les ambitions des Français…

Le saviez-vous ? Les Français ambitionnent de fouler le terrain de l’e-commerce et de s’implanter en tant qu’entrepreneurs. C’est ce qui ressort d’une analyse faite par l’institut IPSOS pour eBay. En effet, cette étude montre que c’est ce qu’envisage 1 femme sur 2 de même qu’un grand nombre de Millennials.

 

Ainsi, le rapport de cet institut indique que 50 % des Françaises de 18-59 ans ont déjà pensé à l’entrepreneuriat et 29 % ont déjà une idée de l’activité dans laquelle elles souhaiteraient se lancer. Idem pour 63 % des 18 à 35 ans qui ont aussi envisagé d’avoir leur e-commerce et 37 % d’entre elles savent à peu près dans quelle activité elles ont envie d’exercer.

On note aussi que ces femmes souhaitant devenir entrepreneurs ont 37 ans, vivent pour la plupart en couple et ont 1+ enfants. Elles habitent sur la côte méditerranéenne, en Ile-de-France, ou encore dans l’ouest de la France. Pour ce qui est des Millennials, ils ont, quant à eux, 27 ans. Alors que 25 % de cette catégorie de futurs entrepreneurs n’ont pas d’enfant, mais un conjoint, 29 % ont un ou plusieurs enfants ainsi qu’un conjoint.

Lorsqu’elles considèrent la crise économique, les points de vue de 48 % des futures femmes entrepreneuses sont différents de ceux des Millennials. En effet, pour les premières concernées, on n’a pas encore connu le pire. Quant à 39 % d’entre elles, l’optimisme les pousse à penser que la situation va s’améliorer.

Qu’est-ce qui pourrait pousser les Millennials comme les femmes plus âgées à envisager l’entrepreneuriat ? Eh bien, ils pourraient bénéficier d’une indépendance personnelle ainsi que d’une totale liberté dans la gestion de leur temps de travail. Pour finir, en ce qui a trait aux activités entrepreneuriales, quelles sont celles que privilégient les femmes françaises ? On note que l’e-commerce, notamment, est assez prisé.
ecommerce

Les femmes françaises et leurs opinions sur l’e-commerce

 

Les réseaux sociaux attirent les millennials grâce à l’innovation

L’innovation est importante dans le monde de l’e-commerce et c’est pourquoi les marques se penchent là-dessus afin de satisfaire les clients. Ces derniers, les millennials en particulier, optent de plus en plus pour les achats sur les réseaux sociaux. Il faut dire qu’ils ne sont pas vraiment chauds à l’idée de se rendre dans les magasins et de perdre du temps dans les files d’attente.

Certes, les enseignes ne sont pas indifférentes à leur mécontentement et mettent plusieurs moyens digitaux en ligne afin de faciliter leur parcours d’achat. Par exemple, en voyant que les réseaux sociaux attirent de plus en plus de trafic, plusieurs boutons y sont intégrés pour simplifier les acquisitions. On note le bouton « Achat » sur Pinterest, les shoppable tags sur Instagram ainsi que la Marketplace sur Facebook.

Bref, tout ça pour dire que les marques se démènent désormais pour permettre aux consommateurs de profiter des services améliorés en ligne. Même les applis telles que Facebook Messenger et WhatsApp entrent en jeu de plus en plus souvent. D’ailleurs, selon OpinionWay, qui a fait cette analyse pour l’observatoire Havas / Paris Retail Week, l’envoi des messages et les transactions commerciales sur les réseaux sociaux ont de grandes chances de faire partie intégrante de l’e-commerce de demain.

Savoir contenter les millennials, c’est aussi être en mesure d’innover dans les magasins physiques. En effet, si l’on considère la stratégie de Carrefour par exemple, on voit qu’il a tout compris des attentes des clients. C’est pourquoi il a lancé l’Express Urban Life en Italie. Ce concept lui permet de proposer des produits en magasin, de restaurer la clientèle et de leur faire plaisir avec un espace lounge et de coworking.

Achats sur les réseaux sociaux : une tendance grandissante chez les millennials