Le smartphone est actif dans l’e-commerce, mais pas autant que l’ordi

Suite à un rapport émis par Adobe, nous constatons que le m-commerce affiche une hausse dans l’usage du smartphone pour les visites sur les plateformes d’e-commerce, soit une croissance de 54 %. Cependant, même si les conversions sur mobile sont nombreuses, celles sur l’ordinateur ont toujours une longueur d’avance.

En effet, cet appareil génère un trafic de l’ordre de 58 %, contre 27 % pour le smartphone. Idem pour ce qui est de son chiffre d’affaires, qui représente 74 %, alors que celui du portable s’élève à 12 %. Pour ce qui est des commandes, des taux de conversion ainsi que des revenus par visite, les téléphones sont toujours à la traîne, car les e-achats effectués par les mobinautes ne sont pas aussi conséquents que ceux faits via l’ordi.

Pour valider une acquisition, il y a divers éléments que le consommateur prend en considération, à savoir la possibilité de saisir l’info bancaire sans complication, la facilité de naviguer sur le site et l’optimisation de l’écran afin de permettre une meilleure vue des articles. Comme ces facteurs sont présents sur un PC, la balance penche en sa faveur.

Ainsi, pour attirer beaucoup plus de clients à acheter via le mobile, à les fidéliser et à s’assurer un taux de conversion conséquent par le biais de ce gadget devenu indispensable, de meilleures stratégies marketing doivent être établies par les cybercommerçants. Négliger de le faire résulterait à des abandons de paniers. L’une des clés pour encourager plus d’achats via le smartphone, c’est une navigation optimale et des applications plus fluides mises en place sur les sites d’e-commerce.

smartphone-ordi

L’ordinateur et le smartphone dans l’e-commerce

M-commerce : quelle est la tendance pour la France ?

Suite à une étude de Criteo sur le m-commerce, comprenant 1,7 milliard de transactions en 2015, on constate que c’est un secteur en plein essor, mais en même temps, le marché français est quelque peu à la traîne comparé à d’autres pays. Eh oui, seulement une transaction sur quatre a été faite sur mobile en France, alors qu’en 2014, le taux de vente mobile était de 21 %. Il est à noter également que les Français optent plus pour les smartphones que pour les tablettes. Le Cross-Device a aussi joué un rôle important. En effet, grâce à ça, les ventes ont pu être effectuées à partir de plusieurs supports notamment le mobile, la tablette et l’ordinateur. Pour info, le m-commerce est dominé par la vente d’applications mobiles. Ces dernières contribuent entre autres à un fort taux de conversions.

les-solutions-de-paiement

La tendance du m-commerce en France

L’e-commerce est en plein essor : des chiffres à l’appui !

Après une étude entreprise par GfK, il s’avère que l’e-commerce est en plein essor. En effet, on dénombre les ventes à 1,97 million d’euros, ce qui n’est pas rien. Selon Becommerce, si les achats en ligne continuent sur cette voie, à savoir, 5 par secondes, on peut envisager des chiffres de vente tournant autour de 7 milliards d’euros. Parmi les services les plus répandus, la réservation pour des hébergements ainsi que les billets d’avion reste en tête de liste. Les tickets pour les parcs d’attractions, ainsi que d’autres événements du genre ne sont pas loin derrière. Pour finir, les achats par tablettes semblent en hausse comparés à ceux effectués à partir d’un ordinateur. Idem pour les cartes de crédit qui récoltent la majorité des suffrages.

becommerce

La montée en flèche de l’e-commerce