L’ère digitale et son impact sur le commerce…

Alors que l’ère digitale nous englobe de plus en plus, on note qu’il y a des critères favorisant la confiance du client. Par exemple, s’il y a eu un contact avec le commerçant, que ce soit via les canaux de communications numériques (courriel, réseaux sociaux, etc.) ou le face à face, cela peut influencer la relation client de manière positive. La responsabilité du vendeur sera donc de tout mettre en œuvre pour le fidéliser en optimisant son parcours d’achat, et ainsi, il s’assurera d’être bien recommandé par le client.

Dans le monde du commerce, il est important de comprendre les attentes des consommateurs afin de les satisfaire au mieux. Par exemple, il est évident qu’ils chercheront un bon rapport qualité-prix afin de faire de bonnes affaires.

Il faut aussi savoir que lorsqu’un client a fait des recherches en ligne sur un produit, il s’attend à ce qu’en magasin, il puisse trouver plus d’infos à ce sujet en parlant avec le vendeur. Son objectif n’est pas d’acheter à tout prix, mais plutôt de s’informer dans un premier temps. Il faut donc que le commerçant puisse être prêt à lui communiquer des détails qui l’inciteront à l’achat. Toutefois, après une longue période de réflexion, il s’attend à être servi rapidement, car sachant enfin ce qu’il veut, il souhaite l’acquérir le plus rapidement possible.

Pressés et sûrs de leurs informations, c’est ainsi que les vendeurs voient les consommateurs qui ont fait des recherches en ligne sur des produits avant de se rapprocher d’eux. Du coup, il faut redoubler d’efforts pour parvenir à répondre à leurs attentes en termes de renseignements. Là où les clients excellent, c’est dans la comparaison d’infos sur divers sites Internet. Cela leur permet, entre autres, de négocier afin de bénéficier d’un service personnalisé. Donc, on note que l’ère digitale incite les vendeurs à se dépasser afin de satisfaire le client et ainsi bâtir une relation de confiance.

paiementweb

Le commerce est impacté par la digitalisation

Publicités