Les applications mobiles sont très prisées dans l’Hexagone

Une étude basée sur le taux d’utilisations des applications mobiles par les Français a été entreprise par la firme App Annie pour « Le Figaro ». Il en ressort que les habitants de l’Hexagone n’hésitent pas à se rendre sur les stores pour se procurer des applis payantes. Ainsi, selon cette analyse, en 2016, le chiffre d’affaires dans ce secteur était de 460 millions d’euros, mais il devrait faire des bonds en cette année 2017.

Face à cette hausse, les développeurs d’applications devraient se frotter les mains, car ils pourraient bien amasser la somme de 655 millions d’euros en 2017, ce qui indique une hausse de 42 % comparée à l’an passé. D’ailleurs, les dépenses des Français pour acquérir des applis pour leurs appareils tactiles sont estimées à 936 millions d’euros, ce qui fait le bonheur de Google et d’Apple qui récoltent pas moins de 15-30 % de commission sur chaque achat effectué sur leurs stores.

Le rapport indique aussi que, parmi les téléchargements qui cartonnent le plus, les jeux vidéo remportent les suffrages. En effet, les achats intégrés ou fermes sont très prisés. Ils sont talonnés par les applis de rencontre telles qu’Adopte un mec ou encore Tinder. Ce type d’acquisition dépasse même les services de streaming comme Deezer ou Netflix.

Le temps passé à utiliser les applications est aussi un autre point mentionné dans le rapport d’App Annie. Effectivement, les Français y consacrent 91 minutes seulement alors que les habitants du Japon et des États-Unis affichent respectivement un temps de 165 et 134 minutes chaque jour. Ainsi, la France est quelque peu à la traîne. Comment expliquer cela ? Eh bien, une mauvaise connexion peut en être la cause, ou alors que le marché français dans diverses catégories telles que l’e-commerce ou le secteur bancaire n’est pas encore assez mature.

contenus-mobiles

App Annie décortique le marché des applis en France

 

Publicités