Achats en ligne : les facteurs qui m’incitent à commander

Si vous êtes comme moi et que vous faites souvent des achats en ligne pour de nombreuses raisons comme le fait de ne pas avoir à vous déplacer, mon petit billet devrait vous intéresser. En effet, j’ai eu envie de vous écrire afin de vous parler des critères, qui selon moi, sont importants lorsque l’on décide d’acquérir des contenus sur le Net. Prenez les solutions de paiement proposées sur la plateforme de vente par exemple. Avant de procéder à l’acquisition de produits numériques, c’est un élément sur lequel je vais m’attarder. Je vous en énumère d’autres en quelques points ci-dessous :

  • Lorsque je cherche un produit en particulier, j’aime les sites qui proposent des contenus clairs, détaillés et parfaitement catégorisés. Ça m’aide à me repérer et à ne pas avoir à chercher partout pour trouver un article spécifique.

 

  • Les fiches produits doivent être claires et précises, donnant un maximum d’informations sur l’item que je recherche. Par exemple, si c’est un jeu mobile, j’aime les précisions pour savoir si c’est adapté aux enfants ou pas.

 

  • Comme mentionné plus haut, je trouve que les modes de facturation sont importants sur un site marchand. Aussi, d’entrée de jeu, j’aime bien me renseigner sur celui qui y est proposé. Si, en l’occurrence, il y a des microtransactions à la clé, je sais en amont que je vais pouvoir acquérir les items choisis via une méthode simple et sans longues procédures, ce qui me convient parfaitement.

Pour finir et non des moindres, je suis toujours plus encline à me rendre sur des portails de vente qui adoptent le mobile friendly. Comme c’est un moyen permettant une navigation plus fluide, j’apprécie ce genre de manœuvre. Et vous, avez-vous des critères spécifiques lorsque vous décidez de faire des e-achats ?

 

cyberacheteur

Les décisions d’achat : ce qui les influence

 

 

Mails : optimiser ce mode de communication est un plus

Nombreux sont les e-commerces qui optent pour les mails afin de communiquer avec leurs clients. Certes, c’est une méthode appréciée, mais qui manque de finesse. En effet, une analyse effectuée par Mailjet permet d’avoir un aperçu des attentes des consommateurs. Par exemple, ils aimeraient que les communiqués qu’ils reçoivent soient plus personnalisés. Par conséquent, un relooking des courriers électroniques s’impose !

Si l’on considère les diverses façons de contacter un client, le SMS et le réseau social Facebook sont de bons canaux pour communiquer et leurs durées dans le temps semblent être assurées, soit, pour les 10 prochaines années. En revanche, en ce qui concerne Snapchat, si l’on considère l’avis de quelques personnes sondées, il est fort probable que les millenials délaissent peu à peu cette appli. D’autres déplorent même les pubs qui y sont intégrées.

On en revient donc à l’émail, cette méthode qui traverse le temps. Ainsi, certains sont confiants que même si les réseaux sociaux continueront à attirer des masses, le courrier électronique en fera tout autant. Cependant, envoyer un courriel n’est pas tout, encore faut-il le peaufiner pour qu’il fasse mouche auprès du public ciblé. Or, ce n’est pas tout le temps le cas, et justement, les clients voient cela comme un problème.

Un produit mis en vente par une marque peut attirer l’attention d’un prospect si le mail qui le décrit est clair est précis. Mettre en avant un article via son contenu, c’est ce sur quoi les e-commerçants devraient plancher. Les expériences utilisateurs pourraient aussi être optimisées si les consommateurs étaient en mesure d’effectuer les achats directement à partir de l’e-mail. L’intégration de vidéos décrivant les produits serait également une méthode efficace pour personnaliser les e-mails.
e-mail

Travailler sur l’e-mail est un plus pour l’e-commerce

Le m-commerce et sa progression dans le monde de l’e-commerce

Même si le commerce en ligne connaît un succès auprès des consommateurs, on peut en dire tout autant du m-commerce. En effet, avec l’usage du mobile qui ne cesse de gagner en ampleur, nous voyons que les sites e-marchands négligeant la possibilité de cette utilisation ont tort. Eh oui, il y a au moins un tiers de la population de France qui fait des affaires sur Internet en se servant de leur mobile.

Conséquemment, un site qui a mis en avant les options adéquates relatives à l’usage de cet appareil s’en trouve avantagé. D’ailleurs, selon la firme Oxatis, il n’y a pas moins de 80 % des boutiques sur le Web qui ont opté pour cette nouvelle méthode de vente. Résultat : des chiffres d’affaires qui dépassent leurs espérances.

Cependant, il est à noter que tous les consommateurs ne sont pas concernés par cet engouement pour le mobile. La majorité qui l’utilise se trouve dans la tranche d’âge 18-24 ans. Toutefois, c’est quand même un nombre assez conséquent qui valide des commandes régulièrement par le biais du portable, soit 81 %.

Ce chiffre est impressionnant certes et donne aux cyberconsommateurs une indication sur la préférence des cybernautes, c’est-à-dire, le mobile. De plus, pour finir sur une note positive et encourageante pour les e-commerçants, il est à noter qu’il y a de nombreux jeux qui sont développés en rapport avec la marque de l’e-boutique.

C’est une pratique qui est de plus en plus tendance et l’utiliser pourrait être bénéfique. Comment ? Simplement parce que cela motiverait les cyberacheteurs et leur permettrait d’essayer le produit de manière ludique. Le taux de conversion pourrait grandir si les réponses sont favorables.

paiement-mobile

La progression du m-commerce grâce au mobile

e-commerce : comment vous démarquer des autres ?

Même si un e-commerce a de nombreux concurrents, il existe des moyens pour lui permettre de se démarquer. En effet, il peut mettre en place au moins 5 stratégies commerciales qui lui donneront la possibilité de sortir du lot. Vous pouvez les découvrir ci-dessous :

  • Atteindre un trafic optimal implique des pubs et divers moyens de se faire connaître via les médias sociaux. Or, ce n’est pas ce qui manque sur le Net et il faut pouvoir les exploiter.
  • Faire le SEO, ou référencement naturel, du site est important afin d’optimiser sa visibilité sur la Toile. Pour ce faire, des détails tels que le contenu, l’insertion des mots-clés, etc. sont à considérer.
  • Faire de l’e-mailing est aussi une bonne idée pour atteindre les clients. Toutefois, il faut veiller à ne pas être trop insistant, ce qui est parfois mal vu.
  • L’e-réputation d’un site est son image. Soignez celle de votre site Web et vous pourrez ensuite attirer et fidéliser des clients.

Pour finir, le fait d’avoir un business plan peut aussi aider l’e-commerçant à avancer. Il lui faut aussi bien connaître sa clientèle pour pouvoir s’approcher d’elle.

cybermonde-finance

Utilisez des stratégies commerciales pour sortir votre e-commerce du lot

Modes de facturation : découvrez ceux que les Français utilisent le plus

Le commerce en ligne à la cote en France. Cependant, les modes de facturation varient d’un e-consommateur à l’autre. Suite à une analyse de Webloyalty France sur les méthodes de financement utilisées par les Français, on note que le virement instantané n’est pas encore adopté par les cyberacheteurs de l’Hexagone. Faire usage de la carte bancaire ou passer par PayPal, c’est ce qui attire le plus les cybernautes. Il y a également un taux élevé d’utilisateurs de la carte bleue chez les seniors. Pour finir, on voit qu’avec le Smart shopping, opter pour les bons plans est dans la tendance. Du coup, les cashbackers sont plus actifs, augmentant ainsi leur taux de consommation.

paiementweb

Ce que les Français utilisent comme moyens de paiement

Micropaiements : des forums d’échange permettent d’en cerner les spécificités

Si vous souhaitez faire des micropaiements et que vous vous demandez comment procéder, vous pouvez vous rendre sur certains forums spécialisés. En effet, ces plateformes accueillent de nombreux utilisateurs de SMS+ ou d’Internet+ régulièrement. Une fois que vous y serez, vous pourrez participer à leurs échanges et en apprendre plus sur la microtransaction. En cas de doute concernant ces formules basées sur des prélèvements forfaitaires, n’hésitez pas à poser des questions. Pour tout dire, je fais des micropaiements depuis assez longtemps à présent et je partage aussi mes expériences avec d’autres utilisateurs via ce type de plateformes. N’hésitez pas à vous y rendre, car vous apprendrez énormément au sujet de ces modes de déboursement. Bonne découverte !

forum

Parlez du micropaiement avec d’autres utilisateurs

Modes de facturation : découvrez ceux que les Français utilisent le plus

Le commerce en ligne à la côte en France. Cependant, les modes de facturation varient d’un e-consommateur à l’autre. Suite à une analyse de Webloyalty sur les méthodes de financement utilisées par les Français, on note que :

Le virement instantané n’est pas encore adopté par les cyberacheteurs de l’Hexagone. Faire usage de la carte bancaire ou passer par Paypal, c’est ce qui attire le plus les cybernautes. Il y a également un taux élevé d’utilisateurs de la carte bleue chez les seniors.

Pour finir, on voit qu’avec le Smart shopping, opter pour les bons plans est dans la tendance. Du coup, les cashbackers sont plus actifs, augmentant ainsi leur taux de consommation.

e-commercant

Les cybermarchands et leurs prévisions pour l’avenir

 

Le jeu Injustice 2 proposera des microtransactions lors de son lancement

La sortie du jeu Injustice 2 est prévue pour le 16 mai prochain sur PS4 et Xbox One. Cependant, même si cette date est quelque peu éloignée, ce divertissement est sur toutes les lèvres des gamers actuellement, car il y a du nouveau dans son contenu.

En effet, selon une annonce de Warner Bros diffusée sur le forum officiel, des microtransactions y seront proposées. Pourquoi l’éditeur a-t-il choisi d’y inclure cette option ? Simplement, parce que cela comportera certains avantages qui faciliteront l’avancée dans le jeu et permettront aussi d’en pimenter le parcours. Ci-dessous vous pourrez en avoir un aperçu :

  • En échange de l’argent réel, les joueurs pourront acquérir une monnaie virtuelle appelée Source Cristals. Avec cette facilité, ce sera possible de customiser les costumes des personnages ou combattants. (Vous pouvez avoir un avant-goût en regardant les images qui sont diffusées par Warner Bros)
  • Une accumulation de ces cristaux permettra à un combattant de s’élever à un niveau supérieur à celui de ses adversaires

injustice-2

Le jeu Injustice 2 débarquera bientôt en proposant des microtransactions

Bien entendu, il est à noter que la progression dans le jeu ne sera en rien impactée. Pour ce qui est du prix des achats, l’éditeur n’en a pas soufflé mot. Cette intégration du micropaiement, a-t-il simplement tenu à ajouter dans le but de rassurer les joueurs, ne sera en aucun cas en mode pay-to-win. D’ailleurs, Warner Bros tient à préciser aux fans d’Injustice 2 que même si un gamer décide de s’approprier un grand nombre de cristaux rapidement, cela ne bouleversera pas l’équilibre des combats.

Expérience client v/s produit de qualité : qu’est-ce qui attire le consommateur ?

De nos jours, faire de la pub n’a pas beaucoup d’importance pour promouvoir une marque ou un produit, car avec les applis et les réseaux sociaux, les e-commerçants peuvent se démarquer, en gardant en tête l’expérience client. Il est certain que la satisfaction du service ramènera les e-acheteurs sur votre site, mais, ce qui est encore plus probable, c’est qu’il parlera de son parcours d’achat autour de lui.

En effet, de bouche à oreille, les bonnes pubs tracent leur route. Si c’est positif, ce sera un plus, mais si un client est mécontent, le même processus est entamé, mais cette fois, la nouvelle se répandra beaucoup plus rapidement. Fidéliser les clients ou en attirer de nouveaux, c’est une question d’optimisation du service offert.

Voici donc quelques astuces qui pourraient servir à améliorer le service auprès de la clientèle :

  • Via des applis, il est désormais possible de prendre des photos de chaque produit et de les présenter plus facilement aux acheteurs potentiels.
  • Suivre la commande depuis sa validation jusqu’à la livraison en temps réel est un élément qui plaira au consommateur.
  • Un partage d’expérience est important et placer un coin sur le site pour optimiser cette option sera fortement appréciée.
  • Pour comprendre le client, répondre à ses besoins et savoir s’il en est satisfait, un bilan doit être fait à chaque point de contact.
  • Acheminer un produit et s’assurer du réapprovisionnement, c’est ce qui est attendu de la chaîne logistique suite à une vente en ligne et le même principe s’applique lorsqu’un article est retourné.

Pour résumer, afin de gagner des parts du marché et se démarquer face à ses compétiteurs, l’e-commerce devra se focaliser sur l’optimisation de l’expérience client. Négliger de le faire risque de ne pas encourager les achats et favorisera ainsi la concurrence.

mobile-mode

Shopping en ligne : pourquoi ce choix plutôt que les achats en magasin ?

Se rendre en magasin ou rester bien tranquillement chez soi pour faire son shopping en ligne ? Tel est le choix qui s’offre à de nombreux consommateurs. Pour la plupart d’entre eux, la deuxième option est la meilleure, car elle leur procure pas mal d’avantages.

Pour commencer, on constate que faire des emplettes sur le Net permet d’avoir un large choix de produits sur diverses plateformes, à l’instar d’Amazon ou de Cdiscount. Ces géants du Web sont à la portée de tous les cybernautes et, de ce fait, c’est possible d’effectuer des acquisitions en ligne facilement suite à un repérage simple et rapide.

De plus, les grandes marques suscitent la confiance des cyberacheteurs, surtout concernant la réception des colis. Eh oui, il peut y avoir des délais dans la livraison, mais les commandes seront acheminées en bon état.

La raison qui pousse le consommateur à acheter sur Internet plutôt que de se rendre au magasin, c’est qu’il n’aura pas à subir les files d’attente interminables. En effet, c’est un stress perpétuel lorsqu’il faut passer à la caisse dans les magasins, alors que sur le Web il n’y a pas ce genre de soucis.

Se faire livrer chez soi c’est beaucoup plus pratique. D’ailleurs, c’est une motivation majeure incitant les achats en ligne. Cela évite les inconvénients comme la météo boudeuse ou encore de devoir se déplacer jusqu’au point de vente qui peut être assez éloigné. Nous voyons ainsi qu’il y a beaucoup plus d’éléments qui font pencher la balance en faveur des emplettes sur les sites marchands.

 

e-commerce (2)

Achats en ligne v/s achats en magasin : pour lequel optent les cyberconsommateurs